•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelles poursuites contre OC Transpo à la suite de l'accident mortel de 2013

La collision du 18 septembre 2013 entre un autobus d'OC Transpo et un train de Via Rail a fait six morts et une trentaine de blessés (archives).

La collision du 18 septembre 2013 entre un autobus d'OC Transpo et un train de Via Rail a fait six morts et une trentaine de blessés (archives).

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Quatre nouvelles plaintes sont portées contre la compagnie de transport en commun d'Ottawa, OC Transpo, à la suite de la collision mortelle du 18 septembre 2013.

Un autobus d'OC Transpo avait alors heurté de plein fouet un train de Via Rail. Le choc avait occasionné la mort de six personnes, dont le chauffeur de l'autobus, et 34 blessés.

Quatre personnes, qui se trouvaient à bord de l'autobus, ont entamé cette action judiciaire pour un montant de 2 millions de dollars. La poursuite vise la succession du chauffeur impliqué dans l'accident, la Ville d'Ottawa et Via Rail.

Un des plaignants Yanjun Liu, qui était au deuxième de l'autobus, a été éjecté au moment de la collision. Il a souffert de nombreuses blessures et a passé une dizaine de jours à l'hôpital. Il affirme souffrir de stress post-traumatique. Yanjun Liu, son épouse et leur fille réclament un demi-million de dollars en dédommagement.

Jane Njihia, qui était également à bord de l'autobus, réclame aussi un demi-million en dédommagement. Elle avait été projetée au sol et a eu les jambes fracturées. Elle dit souffrir également de stress post-traumatique.

La Ville d'Ottawa fait face à une douzaine de poursuites depuis l'accident mortel qui s'est produit dans la matinée du 18 septembre 2013. Le montant de l'ensemble des plaintes est de 12,75 millions de dollars.

D'après les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !