•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La sauvegarde de l'hôpital de Grand-Sault à l'ordre du jour

Rencontre publique organisée par le comité de santé communautaire de l’hôpital régional de Grand-Sault

Rencontre publique organisée par le comité de santé communautaire de l’hôpital régional de Grand-Sault.

Photo : Radio-Canada/Étienne Dumont

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le comité de santé communautaire de l'hôpital régional de Grand-Sault, au Nouveau-Brunswick, a tenu une réunion publique mercredi soir pour discuter de la sauvegarde de l'établissement de soins de santé.

Le comité a organisé cette rencontre pour informer les résidents de la région et lui présenter un rapport qu'il a préparé. En tout, l'hôpital dessert plus de 15 000 résidents de cette région du nord-ouest de la province. Environ 80 résidents se sont rendus sur place pour entendre les membres du comité.

Ce comité a notamment présenté un historique de l'établissement et un portrait des services offerts au fil des années. L'objectif est de se préparer et d'être proactif dans la sauvegarde de l'hôpital. Les résidents souhaitent faire front commun contre le gouvernement provincial si ce dernier décide de fermer le petit hôpital régional.

Le vice-président du comité de la santé communautaire de l'hôpital régional de Grand-Sault, Aldéo Gagnon, a confié que le comité allait continuer à préparer sa mobilisation tant et aussi longtemps que le gouvernement provincial n'écartera pas complètement la fermeture de l'hôpital.

« Lorsqu'on dit « ferme l'hôpital », ça veut dire que tout le monde doit aller à Edmundston, ce qui est impossible parce que les structures ne sont pas là. C'est un non-sens », affirme-t-il.

Parmi les gens qui étaient présents à cette réunion, le maire de Grand-Sault, Richard Keeley, qui a applaudi le travail que fait le comité, mais aussi le député libéral de Victoria-la-Vallée, Chuck Chiasson, qui dit appuyer le comité dans ses démarches pour la sauvegarde de l'hôpital.

« J'ai eu la chance de m'asseoir avec le ministre de la Santé pour lui présenter le document [que le comité lui a] remis et il s'est dit impressionné de leur ouvrage. Le ministre m'a assuré qu'aucune décision n'a été prise quant à la fermeture d'hôpitaux, soit ici ou partout dans la province », a-t-il déclaré.

Fredericton mène présentement une révision stratégique de ses programmes et le ministre de la Santé, Victor Boudreau, a répété à maintes reprises que toutes les possibilités sont sur la table pour trouver des économies, y compris la fermeture d'hôpitaux.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !