•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mélanie Joly briguera l'investiture du PLC dans Ahuntsic-Cartierville

La politicienne Mélanie Joly
La politicienne Mélanie Joly Photo: Radio-Canada/Christian Côté
Radio-Canada

Mélanie Joly briguera l'investiture du Parti libéral du Canada dans la circonscription d'Ahuntsic-Cartierville. Dans un communiqué publié mardi midi, l'ex-candidate à la mairie de Montréal dit vouloir « ramener Montréal à l'agenda des priorités fédérales [et] lutter concrètement contre les changements climatiques et contre les inégalités sociales ».

La circonscription d'Ahuntsic-Cartierville, située dans le nord de Montréal, est actuellement représentée à la Chambre des communes par la députée Maria Mourani, qui siège comme indépendante depuis qu'elle a claqué la porte du Bloc québécois dans la foulée du débat sur la Charte des valeurs proposée par le gouvernement Marois.

Mme Mourani se présentera sous la bannière du Nouveau Parti démocratique lors du prochain scrutin, prévu en octobre prochain.

Les accointances libérales de Mélanie Joly ne faisaient aucun doute depuis qu'elle a participé à la campagne pour le leadership libéral de Justin Trudeau en 2013.

Son père, Clément Joly, a aussi été président de la commission des finances du PLC lorsque le parti était dirigé par Jean Chrétien. 

Mélanie Joly a terminé deuxième dans la course à la mairie de Montréal en novembre 2013.

Au lendemain du scrutin, elle avait déclaré qu'elle était « là pour rester, en politique municipale » et qu'elle comptait « briguer la mairie en 2017 ».

Moins d'un an plus tard, elle a néanmoins annoncé qu'elle quittait la direction du parti municipal Vrai changement pour Montréal, qu'elle avait fondé. Elle disait vouloir se consacrer à un projet d'affaires.

Mme Joly avait dit à l'époque qu'elle avait été approchée par différents partis politiques, tant au provincial qu'au fédéral, mais qu'elle avait décliné toutes les offres. Elle disait ne pas vouloir faire de la politique « à court terme ».

Elle a ensuite lancé un livre, Changer les règles du jeu, dans lequel elle expliquait pourquoi et comment il faut changer la politique et l'administration publique.

Mélanie Joly est avocate de formation. Elle a notamment travaillé pendant sept ans au sein des cabinets Stikeman Elliott et Davies Ward Phillips & Vineberg.

Elle a d'ailleurs représenté le Groupe Polygone, dirigé par Luc Lemay, devant la commission Gomery. 

Avant de se lancer dans la course à la mairie de Montréal, elle était associée directrice pour le cabinet de relations publiques Cohn & Wolfe.

La circonscription d'Ahuntsic a été très chaudement disputée lors des quatre derniers scrutins. La lutte a souvent opposé les candidates du PLC et du Bloc québécois. Lors du dernier scrutin, Maria Mourani l'avait cependant emporté contre la candidate néodémocrate par 708 voix.

La refonte de la carte électorale va cependant modifier la donne en vue du prochain scrutin. La nouvelle circonscription d'Ahuntsic-Cartierville a été amputée d'un territoire situé à l'est du boulevard Papineau, mais on lui en a greffé un autre, s'étendant à l'ouest de l'autoroute 15, le long de la rivière des Prairies. 

Politique