•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une étude établit un lien entre la fluoration de l'eau et l'hypothyroïdie

La ville du Grand Sudbury fluore son eau potable Photo: Yvon Thériault
Radio-Canada

Une nouvelle étude publiée par le British Medical Journal établit un lien entre la fluoration de l'eau et une maladie de la glande thyroïde. Cette conclusion ramène le débat sur la fluoration à Trois-Rivières, puisque la Ville espère fluorer son eau dès l'an prochain.

L'étude en question démontre que des niveaux élevés de fluorure dans l'eau sont associés à de hauts taux d'hypothyroïdie, une maladie qui touche environ une personne sur 100 au Canada, selon la Fondation canadienne de la Thyroïde.

Une conclusion inquiétante

Johanne Hamel, Coalition trifluvienne pour une eau très saineJohanne Hamel, Coalition trifluvienne pour une eau très saine Photo : Radio-Canada

Cette conclusion ravive les inquiétudes des citoyens, selon Johanne Hamel de la Coalition trifluvienne pour une eau très saine.

Elle estime que le débat entourant la fluoration de l'eau à Trois-Rivières n'est pas clos. Une pétition a d'ailleurs été signée par environ 6000 personnes.

Ce matin j'ai reçu des téléphones de citoyens inquiets d'apprendre qu'effectivement, il y a un impact sur la [glande] thyroïde.

Johanne Hamel

La conseillère municipale du district de Chavigny à Trois-Rivières, Marie-Claude Camirand, affirme pour sa part que des citoyens opposés à la fluoration de l'eau potable envoient « régulièrement » de telles études aux conseillers municipaux et que cela n'a jamais fait changer d'avis ceux qui sont en faveur de ce principe.

Le conseil municipal de Trois-Rivières a voté en faveur de la fluoration de l'eau en 2014. La Ville compte lancer un appel d'offres d'ici quelques mois pour la rénovation de son usine de filtration. Dès 2016. la fluoration de l'eau potable pourrait ainsi entrer en vigueur dans la municipalité.

Santé Canada recommande l'ajout de fluorure dans l'eau potable puisqu'il prévient la formation de caries et améliore la santé dentaire. Au Canada, près de la moitié de la population consomme de l'eau fluorée. Au Québec, cette proportion s'établit à seulement 3 %.

Mauricie et Centre du Québec

Santé