•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sébastien Ricard sera Richard III dans une nouvelle traduction de la pièce de Shakespeare

Le comédien Sébastien Ricard incarnera sur scène en 2015 le personnage de Richard III au TNM et au CNA.

Le comédien Sébastien Ricard incarnera sur scène en 2015 le personnage de Richard III au TNM et au CNA.

Photo : photo Jean-François Gratton / une communication orangetango

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le comédien et membre de Loco Locass incarnera sur scène le duc de Gloucester, futur roi d'Angleterre, dans la nouvelle traduction en français de Richard III de Shakespeare signée Jean Marc Dalpé (Éditions Prise de parole).

La pièce sera présentée au TNM, à Montréal, à partir du 10 mars, puis au Centre national des arts, à Ottawa, à partir du 21 avril.

Personnage complexe, physiquement difforme, dévoré d'ambition, Richard est prêt à tout pour arriver à ses fins.

Rien ne semble lui résister. Pourtant, à la fin de la pièce, il se retrouve désarçonné et démuni, avouant son impuissance dans sa célèbre réplique avant de succomber :

Un cheval! Un cheval! Mon royaume pour un cheval!

Une citation de :Richard III dans la pièce du même nom de Shakespeare

Une première pour Brigitte Haentjens

Brigitte Haentjens signe la mise en scène. La femme de théâtre s'attaque ici pour la première fois à l'oeuvre du dramaturge anglais.

Et pour son baptême shakespearien, elle a choisi une des pièces les plus jouées du répertoire, et qui a aussi la réputation d'être une des plus difficiles à monter.

Rendre en français « l'oralité sauvage » de Shakespeare

L'auteur et traducteur Jean Marc DalpéAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'auteur et traducteur Jean Marc Dalpé

Photo : Rachelle Bergeron

Jean Marc Dalpé pour sa part s'est déjà frotté à la langue de Shakespeare.

Auteur et dramaturge amateur de défis, il a traduit Brecht, Joyce et de nombreux autres monuments du patrimoine littéraire et dramaturgique.

Il a signé en 2012 une traduction moderne de Hamlet, de Shakespeare, qui rend justice à l'« oralité sauvage » de l'original, selon le metteur en scène et professeur de théâtre Paul Lefebvre .

[Il] y a [...] chez Shakespeare une âpreté, une vigueur et, aux côtés de sa poésie, une oralité sauvage. Il y a des situations sans merci, une théâtralité primitive, brutale, horriblement humaine. Voici qu'entre en scène Jean Marc Dalpé et, entre Shakespeare et lui, la filiation est claire. 

Une citation de :Paul Lefebvre, extrait de la préface à la traduction d'Hamlet, de Shakespeare, par  Jean marc Dalpé (Éditions Prise de parole)

Cette nouvelle traduction de Richard III aura demandé trois ans de travail à Jean Marc Dalpé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !