•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'église Notre-Dame-de-Fatima perdrait son statut patrimonial

L'église Notre-Dame-de-Fatima, dans l'arrondissement de Jonquière
L'église Notre-Dame-de-Fatima, dans l'arrondissement de Jonquière
Radio-Canada

Le comité d'urbanisme de Saguenay recommanderait au conseil municipal de retirer le statut patrimonial à l'église Notre-Dame-de-Fatima de l'arrondissement de Jonquière.

Selon le journal Le Quotidien, le conseil municipal de Saguenay prendrait la décision finale lors de la prochaine réunion publique, lundi prochain.

Le statut patrimonial représente le seul rempart contre la démolition du bâtiment.

Aucun projet n'a été déposé pour sauver l'église Notre-Dame-de-Fatima, à l'abandon depuis plusieurs années.

Quant au propriétaire, Bernard Larouche, il n'a jamais caché son intention de démolir l'ancienne église pour construire des condos.

Le député de Jonquière réagit

Le député péquiste de Jonquière, Sylvain Gaudreault, estime qu'il existe encore une faible chance de sauver l'église Notre-Dame-de-Fatima. Il soutient que toute cette histoire est la conséquence d'un certain laxisme de la part de l'administration municipale, qui n'a pas su défendre l'édifice.

« On comprend que les chances sont minces, reconnait-il. Au moins, si on pouvait essayer de gagner du temps en transformant le bâtiment en genre de sculpture publique, ça coûterait à peu près la même chose que le démolir. Le peinturer, ouvrir les portes, le nettoyer de l'intérieur, mettre le bâtiment un peu propre, le terrain aussi ça coûterait à peu près la même chose. Ça pourrait nous donner un peu de temps, mais il manque un leadership municipal là-dedans. Il manque une vision. »

Société