•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Personnes transgenres : une loi progressiste fait des heureux en Alberta

Marni Par-Nas a décidé de changer d'identité sexuelle il y a deux ans.

Photo : ICI Radio-Canada

Radio-Canada

Plusieurs gens se réjouissent d'un récent changement administratif pour les personnes transgenres en Alberta.

En vertu de cette nouvelle règle, annoncée par la province la semaine dernière, il ne sera plus requis de fournir des lettres médicales prouvant le changement de sexe pour obtenir un permis de conduire ou une carte d'identité.

Le professeur associé à l'Institut des minorités sexuelles de l'Université de l'Alberta Kristopher Wells se réjouit de cette mesure. « Chaque individu devrait avoir le droit de s'identifier comme il le souhaite. Pas le gouvernement ni un médecin », croit-il

Au printemps dernier, l'Alberta avait permis de modifier les actes de naissance pour les personnes transgenres. Un juge avait statué, en avril, que la loi provinciale brimait leurs droits, en les obligeant à subir une opération pour obtenir un acte de naissance.

Marni Pa-Nas a été l'une des premières à bénéficier de ce changement. « En un jour, j'ai eu un extrait de naissance », raconte-t-elle.

Bien qu'elle ait changé d'identité sexuelle il y a deux ans, Marni Pa-Nas est encore incertaine quant à une chirurgie pour changer de sexe. « C'est une opération douloureuse et compliquée, certains ne peuvent pas se la payer. »

Selon l'Alberta, quelque 89 personnes ont modifié leurs extraits de naissance en vertu des récents changements. 

D'après un reportage de Boris Proulx

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Droits et libertés