•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le physicien Yves Sirois à l'honneur à Matane

Le physicien Yves Sirois décoré de la médaille de l'Assemblée nationale
Radio-Canada

Le physicien québécois Yves Sirois, qui a consacré les 30 dernières années de sa carrière à la recherche sur le boson de Higgs, a reçu ce matin la Médaille d'honneur de l'Assemblée nationale du Québec.

Cette médaille lui a été remise dans sa ville natale de Matane par le député Pascal Bérubé. En entrevue à Samedi et rien d'autre, le chercheur explique qu'il a un profond attachement pour la région.

C'est là que je contemplais la Voie lactée quand j'étais jeune. J'ai pris conscience qu'on habite sur un petit grain de poussière au milieu du vide intersidéral. Je ne pouvais pas supporter l'idée de ne pas comprendre d'où on vient.

Yves Sirois

Yves Sirois est directeur de recherche au Centre national de la recherche scientifique. Il est aussi le responsable pour la France de l'expérience du grand collisionneur de l'Organisation européenne pour la recherche nucléaire (CERN), qui mène des travaux sur le boson de Higgs.

Représentation d'une expérience pour rechercher le boson de Higgs, diffusé par le CERN à Genève, le 4 juillet 2012.Représentation d'une expérience pour rechercher le boson de Higgs diffusé par le CERN le 4 juillet 2012. Photo : CERN

Le boson de Higgs est considéré par les physiciens comme la clé de voûte de la structure fondamentale de la matière. Cette particule élémentaire serait la pièce manquante dans la théorie scientifique de la formation et du fonctionnement de l'univers.

Son existence avait été postulée en 1964 par le chercheur Peter Higgs, mais le boson a été formellement identifié en Suisse en 2012. Environ 150 chercheurs de 9 universités canadiennes ont pris part aux recherches internationales ayant permis de trouver le boson de Higgs.

Est du Québec

Société