•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Semaine de turbulences en vue pour le gouvernement Couillard

La députée de Québec solidaire manon Massé

Syndicats et associations prévoient une semaine de perturbations anti-austérité

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics lance une série d'actions contre l'austérité au Québec. Des syndicats et des associations étudiantes entameront lundi une semaine de perturbations.

À l'approche du prochain budget québécois, la coalition, composée de 85 groupes sociaux, dont la Fédération des femmes du Québec et l'Association pour une solidarité syndicale étudiante, veut augmenter la pression sur le gouvernement Couillard.

À Montréal, dimanche, plus d'une centaine de personnes, parents, jeunes et professeurs, se sont réunies à la place Émilie-Gamelin pour donner le ton et dénoncer les compressions dans le secteur de l'éducation. La députée de Québec solidaire Manon Massé y était.

« Ce n'est plus seulement les étudiants. Ce gouvernement-là a coupé dans le développement local, au niveau des garderies, du système de santé, de l'éducation, et je pense que c'est maintenant le ressac, cette vague qui revient, qui dit au gouvernement québécois : "nous ce n'est pas comme ça que l'on veut notre Québec, on le veut différemment." »

Des protestataires ont aussi manifesté samedi à l'entrée d'un édifice de Gatineau où se tenait un colloque du Parti libéral du Québec. Le premier ministre a dû annuler sa participation.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !