•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des répliques d'armes pour Hollywood fabriquées en Nouvelle-Écosse

Loyalist Arms and Repairs

Blair Higgins, de Loyalist Arms and Repairs, montre une réplique d'épée qu'il a fabriquée.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La petite entreprise Loyalist Arms and Repairs en Nouvelle-Écosse fournit des répliques d'armes en tous genres pour le cinéma, la télévision et le théâtre.

Le fondateur et propriétaire de l'entreprise, Blair Higgins, est avant tout un collectionneur et un bricoleur. Il habite à Harrietsfield, où il vit de sa passion pour les objets anciens, particulièrement les armes.

Il a fondé son entreprise il y a 15 ans. L'une de ses plus grandes récompenses, dit-il, est de reconnaître dans un film un objet qu'il a fabriqué avec son équipe.

Il est aussi appelé à travailler sur des plateaux de tournage pour montrer aux acteurs comment manier les armes.

Loyalist Arms and Repairs fabrique bien plus que des répliques d'épées et de pistolets d'époque. Elle grandit et sa gamme d'accessoires s'élargit. Ses répliques se trouvent dans des films tels que les quatre Pirates des Caraïbes, Zorro, et bien d'autres.

C'est aussi une entreprise familiale. Le fils de Blair, Ray Higgins, est devenu maître dans l'art de produire de parfaites répliques. Sa technique, explique-t-il, est de travailler comme on le faisait à l'époque.

Loyalist Arms and RepairsAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Une réplique de canon comme celles fournies par Loyalist Arms and Repairs pour les Pirates des Caraïbes.

« C'est une bonne chose de travailler dans un mode traditionnel. Et c'est une chose qui est perdue dans notre culture », affirme Ray Higgins.

Le fait d'avoir percé sur le marché international est une victoire pour cette famille. Parfois, ajoute Blair Higgins, il n'apprend que plusieurs mois plus tard à quelle production il a contribué.

Blair Higgins ne serait pas étonné qu'un de ses accessoires se retrouve un jour dans un des films mis en nomination aux Oscars. Ce serait en tout cas une belle récompense le jour où ça se produira.

D'après les informations de Stéphanie Blanchet

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Acadie