•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Prudence avant le Sud! 

Touristes sur une plage de la République dominicaine.

Photo : Reuters / Eduardo Munoz

Radio-Canada

Les Québécois qui voyagent dans les stations balnéaires du Sud n'ont pas tendance à consulter une clinique de santé voyage avant le départ. On estime qu'à peine le tiers s'informe auprès d'un professionnel de la santé sur les précautions à prendre en cas de maladies comme la malaria ou même la rougeole qui ont cours dans certaines destinations Soleil.

Depuis janvier, la Santé publique a haussé son niveau de surveillance dans la province de La Altagracia en République dominicaine. Deux touristes québécois ont contracté la malaria dans des stations balnéaires de Punta Cana.

« Il y a eu une recrudescence de la clientèle », explique Annick Leblanc, infirmière à la clinique Santé Voyage Cité Médicale. « Les gens étaient un peu plus inquiets à savoir qu'est-ce qu'on fait en présence de moustiques de la malaria. »

Les gens qui font des vacances de type destination-soleil ne consultent pas assez.

Suzanne Gagnon, médecin-conseil à l'Institut national de la santé publique

On estime qu'à peine un voyageur sur trois consulte un professionnel de la santé avant de partir pour une station balnéaire. La Santé publique estime que tous les voyageurs sans exception devraient consulter avant un départ.

« Les cas de malaria ont été déclarés chez des Québécois qui sont allés en République dominicaine en décembre dernier. C'était des voyageurs qui n'avaient pas eu de médication en prévention et qui n'avaient pas consulté dans les cliniques santé-voyage avant le départ non plus », illustre Suzanne Gagnon, médecin-conseil à l'Institut national de la santé publique.

Les voyageurs infectés ne sont pas sortis à l'extérieur de la station balnéaire. Mais il n'y a pas que la malaria dont il faut se méfier lorsqu'on voyage dans les destinations soleil. La Dre Gagnon énumère : « La rougeole est présente en République dominicaine et quelqu'un qui n'a jamais été vacciné contre la rougeole devrait être vacciné avant de partir. »

Si le risque de contracter la malaria demeure faible en République dominicaine, la Santé publique recommande d'en discuter avec son médecin afin de connaître les mesures de protection les plus appropriées avant de partir.

D'après un reportage de Nicole Germain

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Tourisme