•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une proposition pour éviter la fermeture du centre correctionnel pour jeunes de Saskatoon

Le centre correctionnel pour jeunes Yarrow Youth Farm situé près de Saskatoon doit fermer ses portes en mars 2015.
Le centre correctionnel pour jeunes Yarrow Youth Farm situé près de Saskatoon doit fermer ses portes en mars 2015. Photo: Chanss Lagaden/CBC
Radio-Canada

Le Conseil tribal de Saskatoon propose de sauver le centre correctionnel pour jeunes Yarrow Youth Farm de Saskatoon. La province a décidé de fermer ce centre et de transférer les jeunes qui s'y trouvent au centre Kilburn Hall à sécurité plus élevée.

Le Conseil tribal désire assurer le fonctionnement du centre Yarrow Youth Farm, où il offre déjà des cours aux détenus.

S'ils veulent nous sous-traiter le programme, nous serions heureux de louer ou d'acheter l'établissement et de le gérer en accord avec la province. Cela pourrait permettre de limiter les coûts et nous donner la chance d'améliorer notre programmation.

Felix Thomas, chef tribal du Conseil tribal de Saskatoon

Le chef tribal Felix Thomas a visité l'établissement de Kilburn Hall et dit ne pas être impressionné par ce qu'il a vu. La fermeture de l'établissement de Saskatoon inquiète certains acteurs du milieu correctionnel, dont le protecteur des enfants de la province Bob Pringle. Il croit que le programme de « détention ouverte » dont fait partie la programmation traditionnelle autochtone ne pourrait pas fonctionner dans le nouvel établissement.

Il y a une grande différence entre les deux endroits. Quand on regarde Kilburn, même si l'idée est d'avoir un établissement ouvert, ça demeure une prison.

Felix Thomas, chef tribal du Conseil tribal de Saskatoon

Le ministère de la Justice veut aussi fermer le centre correctionnel Orcadia Youth Residence à Yorkton en raison du manque de jeunes détenus. Les centres correctionnels pour jeunes en Saskatchewan sont remplis à 50 % actuellement et la province veut diminuer ses dépenses en fermant les deux centres pour rassembler les jeunes détenus.

Selon le ministère de la Justice, il faudra un long processus de discussion avec le Conseil tribal de Saskatoon avant de lui confier la responsabilité de gérer et d'administrer le centre Yarrow Youth Farm. Il affirme qu'aucune décision à cet effet ne pourrait être prise avant la fermeture du centre en mars.

Saskatchewan

Justice