•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les photographies de Bryan Adams au Musée

Radio-Canada

Le Musée national des beaux-arts du Québec lançait mercredi trois nouvelles expositions dédiées à la photographie, dont celle du chanteur rock canadien Bryan Adams, intitulée Bryan Adams s'expose.

Le Musée national des beaux-arts du Québec lançait mercredi trois nouvelles expositions dédiées à la photographie, dont celle du chanteur rock canadien Bryan Adams, intitulée Bryan Adams s'expose.

Photographe reconnu depuis les années 1990, Bryan Adams se spécialise dans le portrait et la mode. L'exposition, qui réunit une centaine de portraits, est divisée en deux volets : des photographies glamour d'artistes du monde de la musique et du cinéma, mais aussi un hommage aux soldats britanniques mutilés.

Le travail de Bryan Adams est particulièrement apprécié et reconnu dans le monde de la photographie, fait valoir Anne Eschapasse, directrice des expositions et de la médiation au MNBAQ.

« Il a eu beaucoup de distinctions en Europe. Il y a une de ses photos ici de la reine d'Angleterre qui a servi de timbre pour le Canada. Il a des publications, des distinctions et des honneurs pour toutes ses pratiques photographiques autour du portrait. »

Portraits intimes

Bryan Adams travaille pour le compte de certains magazines comme Elle ou Vogue ou encore le Zoo Magazine, la revue de mode qu'il a cofondée.

La série de portraits poignants de soldats britanniques mutilés fait cependant partie de ses travaux plus personnels et plus méconnus. Il a commencé cette série en 2008 à l'initiative d'une journaliste de guerre britannique, qu'il a invitée à témoigner de la réalité des soldats qui reviennent blessés d'Irak ou d'Afghanistan ou d'entraînements militaires.

Bryan Adams s'expose est présentée en exclusivité sur la côte est du Canada au MNBAQ jusqu'au 14 juin.

Deux autres expositions de photos

L'exposition 1950, Le Québec de la photojournaliste américaine Lida Moser a aussi été lancée mercredi. Elle fait découvrir des paysages urbains et ruraux de Québec, Montréal, Charlevoix et la Gaspésie des années cinquante.

L'exposition Incarnations quant à elle réunit des photographies de la collection du MNBAQ de 1990 à aujourd'hui mettant en relief le corps et les bouleversements qu'il porte.

Québec

Arts