•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un « phare » de 65 étages à l'entrée de Québec

Un reportage de Nicolas Vigneault
Radio-Canada

Un « phare » de 65 étages, trois autres tours de 25 à 30 étages, une tour d'observation, une place publique : le Groupe Dallaire a levé le voile sur son important projet immobilier à l'entrée de la ville de Québec.

Michel Dallaire, président et chef de la direction du Groupe Dallaire, a qualifié le projet de « défi audacieux », de « symbole reconnaissable par tous ».

La tour principale de 65 étages et 250 mètres, qui sera érigée à l'angle du boulevard Laurier et de l'avenue Lavigerie, aura deux fois et demie la hauteur du Complexe Jules-Dallaire.

Des espaces commerciaux, des bureaux, un hôtel de 300 chambres « de prestige » et 1000 unités résidentielles cohabiteront dans les quatre tours, qui seront reliées par des passerelles au 18e étage.

Au pied des gratte-ciel sera aménagée une place publique « quatre saisons » comprenant un plan d'eau, une fontaine, des jardins, une patinoire et des éléments d'art public. 

Au sommet, une tour d'observation sera ouverte au public.

« Je rêve de ce lieu à l'image de Québec, comme un Rockefeller Center de New York 

Michel Dallaire, président et chef de la direction du Groupe Dallaire

Le plus haut à l'est de Toronto

InfographieComparaison de la hauteur de différents édifices Photo : Infographie

En voulant ériger la tour la plus haute à l'est de Toronto, Michel Dallaire se défend de participer à une « course à la hauteur ».

« Est-ce que Québec peut construire ce qu'on rencontre dans les plus grandes villes canadiennes? », demande-t-il en faisant référence aux gratte-ciel de Calgary, d'Edmonton et de Vancouver.

Le projet, conçu et élaboré par Alpha Architecture, s'inspire de l'histoire maritime de Québec. « Le Phare de Québec orné de ses voilures nous rappellera à jamais ces grands voiliers qui ont permis de bâtir notre ville », souhaite M. Dallaire.

Le projet, qui sera réalisé en quatre étapes, nécessitera un investissement de 600 millions de dollars sur 10 ans. Le début des travaux est prévu pour la fin de 2016.

De la place dans le marché

Michel Dallaire justifie la construction d'un projet aussi ambitieux par la croissance économique prévue à Québec pour  la prochaine décennie, croissance qui augmentera les besoins en espaces résidentiels et de bureaux.

Selon le Conference Board, la capitale comptera environ 65 000 résidents et 35 000 travailleurs de plus dans 10 ans

« Notre projet va accueillir 3000 travailleurs, c'est à peine 8 % de la croissance de Québec sur 10 ans », dit-il.

La maire de Québec, Régis Labeaume, est très fier du projet. M. Dallaire dit maintenant attendre « les instructions de la Ville » pour la suite des choses.

Le zonage devra être modifié pour la réalisation du projet. Le programme particulier d'urbanisme (PPU) permet de construire jusqu'à 29 étages dans ce secteur de Sainte-Foy.

|

Québec

Société