•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Magnotta prêt à rencontrer le père de Lin Jun

Luka Rocco Magnotta dans le box des accusés

Le procès de Luka Rocco Magnotta

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

C'est officiellement la fin des procédures judiciaires pour Luka Rocco Magnotta. Il annoncé mercredi qu'il renonçait à faire appel des cinq verdicts de culpabilité rendus en décembre, dont celui de meurtre prémédité de l'étudiant Lin Jun, moins de trois ans après les événements. Son avocat dit qu'il est prêt à rencontrer le père de sa victime.

L'homme de 32 ans avait déposé en janvier une demande d'autorisation pour faire appel des cinq verdicts. Par visioconférence, il a finalement déclaré à la juge Geneviève Marcotte qu'il retirait son appel, sachant qu'il n'aurait plus aucun recours judiciaire.

Son avocat, Luc Leclair, a précisé mercredi matin que son client avait pris cette décision après une longue réflexion. Il ne voulait pas subir un nouveau procès au cours duquel sa vie privée serait exposée à nouveau.

Me Leclair a ajouté que l'accusé souhaitait maintenant rencontrer le père de sa victime. Lin Diran, qui a assisté au procès dans son intégralité, avait manifesté son intention de rencontrer l'auteur du meurtre de son fils pour mieux comprendre son geste.

« M. Magnotta veut rencontrer le père de Lin Jun. Le père de Lin Jun a voulu le rencontrer avant, son avocat et moi avons eu des discussions. Mais j'avais les mains liées tant qu'il y avait une possibilité d'appel. Mais là, c'est fini. Donc, M. Magnotta veut parler au père. »

— Une citation de  Me Luc Leclair, avocat de Luka Rocco Magnotta

Le père de Lin Jun est retourné en Chine, mais son avocat, Daniel Urbas, qui était présent au palais de justice de Montréal, a assuré que son client était toujours ouvert à l'idée de s'entretenir avec lui. « Nous avons le mandat d'accepter une rencontre », a-t-il déclaré aux journalistes.

À la suite de sa condamnation pour meurtre prémédité, Luka Rocco Magnotta a été condamné à la prison à vie. Il ne pourra être admissible à une libération avant 25 ans.

Luka Rocco Magnotta a aussi été reconnu coupable d'outrage à un cadavre, de production et de distribution de matériel obscène, d'utilisation de la poste pour envoyer du matériel obscène et de harcèlement criminel envers le premier ministre Stephen Harper et d'autres membres du Parlement.

En janvier, son avocat, Me Luc Leclair, demandait la tenue d'un deuxième procès pour son client. Dans sa demande, Me Leclair soutenait notamment que les verdicts étaient « déraisonnables » et qu'ils « n'étaient pas étayés par la preuve ».

Me Leclair estimait également que le juge avait mal instruit les jurés, notamment en ce qui a trait à l'état mental de son client. D'autre part, l'avocat disait avoir été limité dans le nombre de questions qu'il avait le droit de poser en réplique lors de la présentation de contre-preuves par la Couronne.

Les sordides événements qui ont coûté la vie à Lin Jun se sont produits le 25 mai 2012 dans un immeuble résidentiel du boulevard Décarie, à Montréal.

Avec les informations d'Isabelle Richer

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.