•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'industrie forestière se permet de rêver à nouveau

Industrie forestière

L'industrie forestière se permet de rêver à nouveau

Photo : Radio-Canada/Yvon Thériault

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'industrie forestière québécoise veut profiter du récent regain d'intérêt pour le bois. Une cinquantaine d'intervenants des forêts publiques et privées de la Haute-Mauricie ont rencontré le ministre Laurent Lessard à ce propos, lundi, à La Tuque.

Il s'agissait du premier arrêt de la tournée « Faire + » du ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs. Laurent Lessard parcourra plusieurs régions du Québec dans les prochaines semaines pour parler de la relance de l'industrie forestière.

Après 10 ans de vaches maigres au cours desquelles le tiers des emplois se sont perdus dans le secteur forestier, un certain vent d'optimisme souffle à nouveau.

« On regarde en avant de nous et on voit des belles années, dit Claude Dupuis, directeur général de la Coopérative du Haut St-Maurice. Le [prix du] carburant est bas, le dollar est bas. Il y a des mises en chantier du côté américain. On veut profiter au maximum de ce qu'il y a en avant de nous pour éponger les pertes puis se remettre en santé financière et en bonne posture pour l'avenir. »

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !