•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mosquée à Shawinigan: silence radio du Centre culturel musulman

Des livres à la mosquée de Trois-Rivières

Des livres à la mosquée de Trois-Rivières

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les membres du Centre culturel musulman de Shawinigan ont l'intention d'insister pour avoir un lieu de culte dans leur ville.

Ils souhaitent établir un dialogue constructif avec la ville pour en arriver à une entente à l'amiable.

C'est la priorité qu'ils ont établie lors d'une assemblée extraordinaire du conseil d'administration de l'organisme tenue samedi après-midi.

C'est la seule information qui a filtré de la rencontre qui faisait suite au refus de la ville de Shawinigan de modifier le zonage d'un terrain dans le parc industriel pour permettre l'implantation d'une mosquée.

Vendredi, les élus municipaux de Shawinigan ont expliqué aux médias la décision prise mardi soir lors de la séance publique du conseil municipal.

Le maire Michel Angers a dit avoir reçu des demandes pressantes de partout au Québec lui demandant de ne pas accorder le changement de zonage. Lors d'un long point de presse faisant la genèse de la décision des élus, M. Angers a évoqué la soixantaine de zones qui permettent les pratiques religieuses sur le territoire de Shawinigan, et où un terrain d'entente semble possible.

Les membres du Centre culturel musulman de Shawinigan n'ont pas l'intention d'accorder d'entrevue avant lundi soir.

Ils affirment que le mot d'ordre pour le moment est « silence radio ».

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !