•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les policiers Charlebois: histoires de famille

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les Charlebois de Rouyn-Noranda ont été policiers de père en fils.  Avila Charlebois a été policier dans les années 20 et 30.  Ensuite, son fils Yvain Charlebois est devenu policier à Rouyn avant d'occuper le poste de chef de police de Noranda à partir des années 40. L'un de leurs descendants, Jean-Paul Charlebois, a choisi un autre métier, mais il nous partage plusieurs histoires et anecdotes de sa famille. 

Les Charlebois de Rouyn-Noranda ont été policiers de père en fils.  Avila Charlebois a été policier dans les années 20 et 30.  Ensuite, son fils Yvain Charlebois est devenu policier à Rouyn avant d'occuper le poste de chef de police de Noranda à partir des années 40. L'un de leurs descendants, Jean-Paul Charlebois, a choisi un autre métier, mais il nous partage plusieurs histoires et anecdotes de sa famille. 

Un article de Karine MateuTwitterCourriel

Jean-Paul Charlebois est connu de plusieurs à Rouyn-Noranda. Il a été impliqué dans le milieu des loisirs et des sports, les milieux scolaires et est journaliste pigiste pour le journal régional La Frontière. Il nous raconte comment il devait se comporter avec un père policier.

Oh mon Dieu! Il fallait se tenir le corps droit et les oreilles molles.  On ne pouvait pas se permettre beaucoup d'écarts, parce que ça se rendait vite aux oreilles de notre père.

Une citation de :Jean-Paul Charlebois 

Écoutez Avila et Yvain Charlebois:

Écoutez les anecdotes de Jean-Paul Charlebois présentées par Karine Mateu à Des matins en or. 

À l'époque de mon grand-père...

Le grand-père de Jean-Paul Charlebois, Avila Charlebois, a été policer dans années 20-30, dans les débuts des villes de Rouyn et de Noranda. À cette époque, ça brassait....

Avila CharleboisAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Avila Charlebois

Photo : Jean-Paul Charlebois

Lui, c'était vraiment la mentalité de la vieille police...Tu frappes d'abord et tu poses des questions par après! Aussi, mon grand-père se faisait appeler mâchoire d'âne, car il avait toute une mâchoire.

Une citation de :Jean-Paul Charlebois

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !