•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dernier tour de piste avant l'élection municipale d'Amos

L'hôtel de Ville d'Amos
L'hôtel de Ville d'Amos
Radio-Canada

À l'occasion du dernier tour de piste avant le 15 février, date à laquelle le nouveau maire d'Amos et deux conseillers seront élus, les candidats affirment avoir mené une bonne campagne et espèrent maintenant un vote massif des citoyens. Ils sont au total trois à briguer le poste de maire à cette élection. La semaine dernière, la candidature d'André Brunet a été jugé irrecevable.

Avec les informations de Godefroy Macaire-ChabiTwitterCourriel

« Très propre, je suis satisfait », indique le candidat Robert Audette, qui apprécie la campagne qu'il a menée. Il pense avoir fait passer son message auprès des électeurs. « Moi ce que je veux, c'est que les gens aient une ville à leur image, continue-t-il. Qu'ils viennent nous rencontrer puis que on fasse le developpement de la ville pour que dans 5, 15, 20 ans ça soit à l'image de ce que la population désire. » Il dit avoir une chance sur trois et souhaite surtout que les citoyens se présentent aux urnes.

Donald Blanchet propose un forum citoyen, la création d'une corporation de développement économique et un projet de forêt récréative. Il offre enfin à la population de mettre son salaire de maire de l'année 2015 au service des organismes communautaires et fondations du milieu. « Cet engagement m'a pratiquement été suggéré par un citoyen, lors du débat des candidats à la mairie. J'ai pensé à cela, puis j'ai dit : "Les bottines vont aller où c'est que les babines ont dit!" Alors j'ai decidé de prendre cet engagement », soutient l'aspirant maire.

Sébastien D'Astous veut réaliser le projet de 24 unités de logement social. Sa vision, c'est aussi de faire d'Amos une ville sécuritaire. Il pense avoir touché le coeur des Amososis. Il voudrait que la population retiennen « un message qui correspond au bilan des 5 dernieres années, un message qui fait qu'on aime notre ville, que la ville est à l'image de ses citoyens et que je veux qu'on continue dans cette direction-là. »

Le vote par anticipation s'est déroulé dimanche avec un taux de participation de 7 %.

Suivez notre couverture en direct sur le fil d'actualité de la page web d'ICI Abitibi-Témiscamingue, le 15 février en soirée.

Abitibi–Témiscamingue

Affaires municipales