•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un cas de vache folle identifié en Alberta

Des vaches

Photo : Catherine Allard/Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) a confirmé avoir trouvé un cas de maladie de la vache folle dans une bête de boucherie qui venait de l'Alberta. Il s'agit du premier cas répertorié au Canada depuis 2011.

L'Agence assure toutefois qu'aucune partie de la carcasse de l'animal infecté ne s'est retrouvée dans la chaîne d'alimentation des humains et des animaux.

Une enquête a été lancée pour déterminer l'âge de l'animal, ses antécédents et le mode de transmission, a mentionné l'ACIA dans un communiqué. Elle se penchera également sur les aliments utilisés pour nourrir l'animal durant sa première année de vie, et toutes les bêtes posant un risque équivalent seront abattues et soumises à des tests de dépistage de l'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB).

L'ACIA ne croit pas que ce simple cas aura des conséquences sur les exportations de boeuf canadien même s'il devra être signalé à l'Organisation mondiale de la santé animale.

Les frontières s'étaient fermées aux exportations de boeuf du pays après la découverte du premier cas de maladie de la vache folle, en 2003, au Canada. L'ACIA avait dû resserrer ses règles de surveillance, et un long travail diplomatique avait été mis en place pour conquérir les marchés internationaux perdus (Nouvelle fenêtre).

Le dernier cas identifié d'ESB provenait également d'une ferme laitière l'Alberta et avait été répertorié en février 2011.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !