•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La baisse des prix de l’essence tente les acheteurs de véhicules

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Le nouveau modèle Equinox de GM

Le nouveau modèle Equinox de GM

Photo : Andrew Nelles/AP

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Nombre de constructeurs automobiles mettent de l'avant le côté « vert » de leurs nouveaux véhicules au Salon de l'auto de Toronto, qui ouvre ses portes au public ce midi.

Un texte de Michel BolducTwitterCourriel

Moteurs plus écoénergétiques, camionnettes en aluminium, véhicules hybrides et électriques : l'environnement et la réduction de la consommation d'essence sont au rendez-vous au Salon.

Mais est-ce toujours une grande préoccupation pour les acheteurs?

GM met de l'avant son moteur Ecotec au Salon de l'auto de Toronto, en plus de ses véhicules électriques Volt et Bolt.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

GM met de l'avant son moteur Ecotec au Salon de l'auto de Toronto, en plus de ses véhicules électriques Volt et Bolt.

Photo : Michel Bolduc

La baisse des prix à la pompe a déjà incité de nombreux acheteurs au Canada et aux États-Unis à retourner à leurs anciennes amours, les VUS notamment, souligne le chroniqueur automobile Benoît Charette de l'émission RPM.

On pense pas vraiment à long terme quand on achète un véhicule. On se dit : "L'essence est pas chère, allons-y."

Benoît Charette, chroniqueur automobile

Par exemple, en janvier, le nombre de VUS vendus aux États-Unis était en hausse de 74,3 % par rapport à 2014, selon le site Motorintelligence. Par ailleurs, la camionnette F-150 de Ford demeure le véhicule le plus vendu au Canada.

Visite en images du Salon de l'auto de Toronto : 

Les constructeurs sont pris entre l'arbre et l'écorce, souligne M. Charette. Ils doivent séduire les acheteurs, mais tout en se conformant à une réglementation gouvernementale de plus en plus stricte en matière d'émissions polluantes des véhicules.

Pour sa part, Marc Vejgman de Ford Canada dit que les ventes de véhicules hybrides et électriques du constructeur sont en hausse, malgré la baisse du prix de l'essence.

Exemples de prix d'achat (essence vs hybride/électrique) :

  • Honda Civic (à partir de 15 750 $) vs hybride (27 200 $)
  • Ford Focus (à partir de 17 136 $) vs électrique (34 699 $)
  • Toyota Camry (à partir de 23 850 $) vs hybride (28 410 $)

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ontario