•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La tolérance mise de l’avant par les étudiants à Saint-Boniface

Une cinquantaine d’étudiants ont assisté à l’assemblée générale annuelle de l’Association étudiante de l’Université de Saint-Boniface.

Une cinquantaine d’étudiants ont assisté à l’assemblée générale annuelle de l’Association étudiante de l’Université de Saint-Boniface.

Photo : Claudie Émond

Radio-Canada

Un règlement qui vise à faire respecter les valeurs de tous par les membres du conseil d'administration a été voté par les étudiants de l'Université de Saint-Boniface (USB) mardi, à l'assemblée générale annuelle de l'Association étudiante de l'USB (AEUSB).

Chloé Freynet-Gagné, ex-membre du conseil d'administration de l'AEUSB, a soumis la proposition voulant que les futurs élus au conseil doivent accepter de défendre la diversité de tous les membres du corps étudiant. Mme Freynet-Gagné a démissionné il y a près d'un mois en raison d'un différend portant sur une affiche dans le bureau de l'AEUSB qui représente deux joueurs de hockey masculin qui s'embrassent.

Au cours d'une réunion du conseil, des membres avaient demandé d'enlever l'affiche du local de l'Association ou d'ouvrir un deuxième local pour ne pas avoir à regarder cette dernière. Mme Freynet-Gagné trouvait cette demande insupportable.

Selon elle, les soucis internes ne s'arrêtent pas là.

Je dois dire qu'il y a beaucoup de changements qui doivent être faits. Plusieurs étudiants l'ont remarqué, et c'est quelque chose qui dure depuis longtemps, pas seulement de cette année. Je trouve que cette année, malheureusement, cela a empiré.

Chloé Freynet-Gagné, membre démissionnaire de l’Association étudiante

Des absences remarquées

Lors de la réunion, plusieurs étudiants n'ont pas caché leur colère relativement au fonctionnement du conseil d'administration de l'AEUSB. Ils disent qu'il n'existe aucune transparence et que la communication entre le conseil et les étudiants est presque inexistante.

Fabrice Avognon se dit choqué de l'absence de plusieurs membres du conseil d’administration à la rencontre.

En tant qu'étudiants, on ne les connaissait pas, mais on a voté pour eux, car on a eu confiance parce qu'ils ont fait un discours et proposé un programme. On a voté pour eux pour une tâche; ils démissionnent, on n'est pas au courant. Il y a une assemblée générale et ils ne sont pas présents. Ce n'est pas responsable du tout. [...] Si l'on a voté pour eux, s'il y a assemblée générale, ils doivent venir défendre leurs activités.

Fabrice Avognon, étudiant de l’Université de Saint-Boniface

Les membres de l'AEUSB éliront un nouveau président au mois de mars.

Entrevue audio avec l'ex-membre du conseil d'administration de l'AEUSB, Chloé Freynet-Gagné, réalisée par Vincent Dureault à l'émission radio, Midi plus

Manitoba

Société