•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bécancour dans la mire de TransCanada pour son terminal pétrolier

Le reportage de Maude Montembeault
Radio-Canada

TransCanada confirme avoir déjà étudié la possibilité d'établir son terminal pétrolier à Bécancour.

Cette information fait surface alors que La Presse révélait que la compagnie pétrolière aurait mis une croix définitive sur le site de Cacouca, dans le Bas-Saint-Laurent. TransCanada nie toutefois y avoir renoncé pour le moment.

Le président-directeur général de la Société du parc industriel et portuaire de Bécancour, Mauricie Richard, n'est pas surpris d'apprendre l'intérêt de TransCanada. « Vous savez, TransCanada Énergie est déjà chez nous avec leur usine de cogénération, de vapeur et d'électricité, rappelle-t-il. Maintenant, après Cacouna, c'est certain qu'ils cherchent le long du fleuve des endroits. Ils ont besoin de leurs éléments de base. Ils ont besoin de chemin de fer, ils ont besoin d'espace, ils ont besoin d'un parc portuaire ouvert à l'année. »

Maurice Richard affirme cependant qu'il n'y a pas encore de dossier ouvert avec TransCanada pour l'établissement d'un terminal pétrolier à Bécancour. Il soutient que si l'entreprise faisait une demande en ce sens, elle serait examinée comme toutes les autres, d'autant plus que le port de Bécancour n'est utilisé qu'au tiers de ses capacités.

TransCanada rendra sa décision finale le 31 mars.

Des citoyens inquiets

Des citoyens préoccupés par le projet d'Énergie Est ont l'intention de faire part de leurs inquiétudes aux préfets de la MRC de Bécancour réunis mercredi soir.

Mauricie et Centre du Québec

Économie