•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pétrolia : trop tard pour un comité de suivi, disent les environnementalistes

Bureaux de Pétrolia à Québec
Bureaux de Pétrolia à Québec
Radio-Canada

Le regroupement Ensemble pour l'avenir durable du Grand Gaspé refuse de siéger sur le comité de suivi des travaux de Pétrolia à son puits Haldimand no 4, à Gaspé.

Le groupe citoyen croit que ce comité aurait dû être formé avant la réalisation du forage au puits Haldimand numéro 4. « Maintenant, on juge qu'il est beaucoup trop tard. C'est un comité qui n'aura aucun pouvoir décisionnel sur la suite des opérations », affirme sa porte-parole, Lise Chartrand.

« Nous ne voulons pas que notre argumentaire, qui est scientifique, soit discuté comme ça à une table, sans qu'il ait d'influence justement sur la poursuite du forage Haldimand », insiste-t-elle.

Le groupe de citoyens rappelle que Pétrolia n'est pas tenue de se soumettre à la loi d'accès à l'information.

Le comité de suivi des travaux au puits Haldimand no 4 sera notamment formé de Pétrolia, de la Ville de Gaspé et des ministères québécois de l'Environnement et des Ressources naturelles.

Est du Québec

Environnement