•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des résidents de Rosemont et Saint-Léonard inondés

Le bris est survenu vers 3 h

Le bris est survenu vers 3 h

Photo : Simon-Marc Charron

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les aqueducs montréalais sont mis à rude épreuve par le temps froid qui sévit cet hiver. Deux nouveaux bris de conduites d'eau sont survenus la nuit dernière inondant des secteurs de Saint-Léonard et de Rosemont.

Une première conduite d'eau s'est rompue, vers 3 h, à l'angle du boulevard des Grandes-Prairies et de la rue Lionel-Groulx dans l'arrondissement de Saint-Léonard. Quelques résidents du secteur ont vu leur sous-sol et leur entrée de garage inondés.

Les résidents ont assisté, impuissants, à la formation d'une immense flaque d'eau dans leur rue avant de voir l'eau s'engouffrer dans les descentes de garage en pente du quartier.

Quant à la seconde fuite d'eau, à l'angle de la 16e Avenue et de la rue Masson dans l'arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie, elle a inondé le sous-sol de trois résidences. « Il y avait à peu près un pied, un pied et demi d'eau partout », a déclaré un résident de la 16e Avenue.

Des pompiers constatent le bris dans Rosemont.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des pompiers constatent le bris

Photo : Simon-Marc Charron

« Quand les pompiers sont arrivés, la porte a défoncé vers l'extérieur tellement la pression était forte », a témoigné un autre résident du quartier. « Je dirais qu'il y a un bon quatre pieds et demi d'eau dans le sous-sol. »

La Ville a réussi à résorber la fuite sans couper totalement l'arrivée d'eau afin de permettre aux résidents du quartier d'avoir de l'eau potable pour leur déjeuner et leur douche matinale. Les cols bleus ont répandu du sel de déglaçage pour rendre la circulation sécuritaire.

Interrompue au cours de la nuit, la circulation a été rétablie sur la rue Masson avant le lever du jour.

Plusieurs bris d'aqueduc sont survenus cet hiver à Montréal. Début février, le bris d'une conduite boulevard Saint-Joseph, dans l'arrondissement du Plateau-Mont-Royal, a notamment donné lieu à un désaccord entre le maire de l'arrondissement, Luc Ferrandez, et la Ville de Montréal. M. Ferrandez a accusé la Ville d'avoir tardé à réagir pour fermer la conduite d'eau brisée alors que la Ville a plutôt blâmé le maire d'arrondissement pour avoir choisi de ne pas déneiger les puisards sur son territoire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !