•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La légalisation du suicide assisté fait réagir au Manitoba

Le député conservateur, Steven Fletcher

Le député conservateur, Steven Fletcher

Photo : La Presse canadienne / Adrian Wyld

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le jugement rendu vendredi par la Cour suprême du Canada d'invalider l'article du Code criminel qui interdit à un médecin d'aider quelqu'un à s'enlever la vie dans des circonstances très précises a suscité des réactions au Manitoba.

Le député fédéral de Winnipeg, Steven Fletcher, applaudit la décision qui selon lui, réduira les souffrances des personnes malades qui auront la tranquillité d'esprit de savoir qu'elles auront le choix de mettre fin à leurs jours.

Le député de Charleswood-St.James–Assiniboia est devenu quadriplégique après avoir heurté un orignal en voiture en 1996. Il a déjà présenté un projet de loi, qui avait été déposé au Sénat avant Noël, afin de rendre légal, devant la législation canadienne, le suicide médicalement assisté.

La Ligue des personnes handicapées du Manitoba se dit en revanche déçue du jugement du plus haut tribunal du pays.

Le coprésident de l'organisme, Allen Mankewich, craint que la décision n'aide principalement que les familles de personnes handicapées pour alléger leurs fardeaux.

Il ajoute que le regroupement continuera de sensibiliser les Canadiens sur les dangers et les conséquences de la légalisation du suicide assisté.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !