•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bâillon à Québec : manifestation devant le Parlement

Quelque 200 manifestants sont présents devant l'Assemblée nationale.
Quelque 200 manifestants sont présents devant l'Assemblée nationale.
Radio-Canada

Quelque 200 manifestants ont protesté devant l'Assemblée nationale afin de s'opposer à l'imposition du bâillon par le gouvernement Couillard pour l'adoption du projet de loi 10.

Plusieurs représentants syndicaux, dont ceux de la Confédération des syndicats nationaux, de la Centrale des syndicats du Québec et de la Fédération des travailleurs du Québec, ont pris la parole lors d'une vigile.

Ils disent être inquiets par les changements apportés par le projet de loi 10 dont le but est de simplifier l'accès aux soins et aux services et ainsi. Le gouvernement prévoit notamment l'abolition des 18 agences de santé et de services sociaux de la province ce qui permettrait de réaliser une économie de 220 millions de dollars par année

Selon le vice-président de la Confédération des syndicats nationaux (CSN), Jean Lacharité, cette économie ne justifie pas les réductions de services.

« Il ne va économiser que 200 millions avec cela et il faut qu'il trouve encore un milliard dans le prochain budget Leitao. Donc on va s'attaquer au panier de services. Le projet de loi 10 n'est que la pointe de l'iceberg », a-t-il fait savoir lors de la manifestation.

Les effets de cette centralisation selon le vice-président de la CSN, se verront à long terme sur la gestion générale du système de santé.

« Le ministre Barrette crée des structures mammouths qui vont être complètement ingérables. Ça na rien avoir avec l'amélioration de l'accessibilité des services à la population. On fait un fourre-tout avec toutes les missions de la santé des services sociaux. [...] Ça n'a pas de sens », répète-t-il.

Les représentants syndicaux tiennent aussi une conférence de presse à l'Hôtel Hilton.

L'Assemblée nationale a été rappelée aujourd'hui pour une procédure d'exception. Le gouvernement libéral a imposé le bâillon pour adopter le projet de loi 10 sur la réforme des structures du réseau de la santé.

Les débats sont en cours depuis 9 h. Le projet de loi pourrait être adopté en fin de soirée aujourd'hui ou dans la nuit de vendredi à samedi.

Québec

Société