•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Touche pas à mes régions fait du bruit

Commission parlementaire sur le projet de loi 28

La coalition Touche pas à mes régions a déposé, jeudi, un mémoire à la Commission parlementaire sur le projet de loi 28 qui vise le retour à l'équilibre budgétaire. Le maire de Gaspé, Daniel Côté, qui présentait le mémoire en compagnie d'un membre de la Coalition originaire du Grand Nord, Gérard Lemoyne, n'a pas mâché ses mots.

Pour la coalition, Québec contrevient à ses propres lois d'occupation du territoire et de développement durable. Le maire de Gaspé demande d’ailleurs au gouvernement d'arrêter le processus d'adoption du projet de loi et de prendre le temps de dialoguer avec les régions pour limiter les impacts des changements.

Le maire de Gaspé, Daniel Côté à la Commission sur le projet de loi 28Le maire de Gaspé, Daniel Côté à la Commission sur le projet de loi 28 Photo : Radio-Canada

« Durant cette pause, on voudrait planifier ensemble un chantier Québec-régions, un lieu où on va pouvoir prendre des décisions ensemble pour le bien-être du Québec au lieu de se faire imposer des décisions qui ne correspondent pas à notre réalité territoriale », dit Daniel Côté. 

Les représentants de la coalition Touche pas à mes régions ont dénoncé, entre autres, la perte de l'expertise et la diminution des budgets régionaux.

« Régionaliser le développement économique régional, donc nous maintenons les fonds, le Fonds local d’investissement reste là. On ne change absolument rien dans ce fonds-là. Nous changeons la structure pour beaucoup plus de pouvoir décisionnel, d’autonomie, de flexibilité aux MRC », explique le ministre des Finances, Carlos Leitao.

Appui de Québec solidaire

Québec solidaire a donné son appui à la coalition Touche pas à mes régions. Le député de Mercier, Amir Khadir, a déclaré que le gouvernement s'acharne sur les régions. Tout comme la coalition, Québec solidaire demande au premier ministre Couillard d'abandonner ses compressions qui touchent le développement des régions du Québec.

Québec solidaire propose de mettre sur pied un processus de consultation qui prendra en compte l'expertise des acteurs régionaux et qui leur permettra de prendre en main leur avenir et leur développement.

Le maire de Gaspé dit sentir que Québec ne comprend pas ses revendications. Il n’a pas hésité à exprimer ses sentiments.

« Actuellement, je viens de tout expliquer, de décortiquer le fonds de développement des territoires et je reçois une question exactement sur le sujet comme si je n’avais rien dit avant. Pardonnez-moi, des fois, ça me dépasse un peu. Je veux qu’on ait un dialogue constructif. Je suis en train de sortir de mes gonds, je vais reprendre mon calme un peu. »

 

Est du Québec

Politique