•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jeux des maîtres : au tour des enfants d'encourager leurs parents

Un reportage de Mireille Roberge
Radio-Canada

Il n'est pas rare de voir les parents encourager leurs enfants lors de compétitions sportives. Aux Jeux mondiaux d'hiver des maîtres, c'est plutôt l'inverse qui se produit aux compétitions de biathlon. Jean-Phillipe Le Guellec agissait comme entraîneur pour sa mère et Marc-André Bédard encourageait son père, jeudi.

Les ex-athlètes olympiques ont transmis leur passion à leurs parents qui sont maintenant des biathloniens accomplis.

Jean-Philippe Le Guellec, qui a terminé 5e au sprint aux Jeux de Sotchi, surveille de près sa mère Lise. Aux Jeux mondiaux d'hiver des maîtres à Québec, elle a pris le départ de sa 6e course de biathlon. « J'ai hâte de voir comment elle va tirer. Au niveau du ski, ils font 4 fois 1 km et je n'ai aucun doute qu'elle va bien se débrouiller », affirme Jean-Philippe.

Quand, il était chez les cadets de l'armée et pratiquait le biathlon, c'est sa mère qui lui prodiguait des conseils et s'occupait de son entraînement.

Aujourd'hui, Lise Le Guellec reçoit avec intérêt les instructions de son fils. « Il me donne des petits trucs pour sortir du champ de tir plus rapidement, ouvrir mon cache-neige de façon plus efficace, plein de petites choses comme ça qui ont fait la différence », souligne-t-elle après avoir terminé 2e à 5 secondes de la gagnante.

Jean Bédard participe aux Jeux d'hiver des maîtres en biathlonJean Bédard participe aux Jeux d'hiver des maîtres en biathlon Photo : ICI Radio-Canada

De son côté, Jean Bédard en est à sa deuxième saison de biathlon. Son fils Marc-André, 10e au relais par équipe aux Jeux de Vancouver, était aux premières loges pour l'encourager. C'est lui qui l'a incité indirectement à participer à des compétitions. « Depuis quelques années, il me regarde, il est bénévole, il venait me reconduire quand j'étais plus jeune aux entraînements, puis il a toujours voulu essayer ça », raconte-t-il.

Son père a fait plus que tenter le coup. À 59 ans, Jean Bédard a récolté trois médailles lors des Championnats canadiens, l'an dernier.

Jeudi, à sa première course internationale, il a terminé 4e, à 10 secondes du podium. Le vent a nui à son pointage. « Je suis un peu déçu de mon tir que je n'ai pas bien géré avec le vent, donc j'en ai manqué plus que je pensais. »

Tout comme Lise Le Guellec, Jean Bédard aura la chance de participer à d'autres courses puisque les Jeux mondiaux d'hiver des maîtres se terminent dimanche.

Ski et surf des neiges

Sports