•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Denis Coderre invite le pape François à Montréal

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Le pape François et le maire de Montréal Denis Coderre dans la salle Paul VI du Vatican

Le pape François et le maire de Montréal Denis Coderre dans la salle Paul VI du Vatican

Photo : AP/L'Osservatore Romano

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'invitation est lancée. Le maire de Montréal, Denis Coderre, a rencontré le pape François lors d'une audience publique au Vatican et lui a proposé de prendre part aux festivités du 375e anniversaire de Montréal en 2017. 

Le maire n'a toutefois eu que 40 secondes pour s'adresser au chef de l'Église catholique.

« Il y avait plus de 8000 personnes ce matin dans la salle Paul VI et il y a un certain de nombre de personnes qui peuvent avoir une rencontre personnelle avec le pape. On ne peut pas prendre 4-5 minutes chacun », explique le cardinal Gérald Cyprien Lacroix, qui accompagnait Denis Coderre. 

Malgré la rapidité de son entretien, le maire est confiant. « Il a vraiment pris le soin d'écouter ce qu'on avait dit. On n'a pas pris de chance, on a parlé en français, en anglais et en italien, alors c'est sûr qu'avec une des trois langues, le message va passer. »

Denis Coderre affirme qu'il y a aussi eu des rencontres en coulisses pour convaincre et préparer une éventuelle venue. « Déjà on vient de rencontrer Mgr Gallagher, qui est le secrétaire aux affaires étrangères. Cet après-midi, on va rencontrer, Mgr Lépine et moi, le numéro deux du Vatican. »

Le maire Denis Coderre prend le pape en photo au Vatican.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le maire Denis Coderre prend le pape en photo au Vatican.

Photo : Radio-Canada

« Un acte de confiance et d'espérance »

Au sujet des probabilités que le pape François confirme sa venue au Québec, l'archevêque Christian Lépine, qui était aussi aux côtés du maire, ne veut pas trop se prononcer. « On ne calcule pas de pourcentage de chances. C'est un acte de confiance et d'espérance que l'on fait. »

Le pape n'est pas le seul qu'il faut convaincre, ajoute-t-il. « C'est le début d'un processus, parce qu'il y a des concertations à avoir tant au niveau des évêques, que des conférences d'évêques et du gouvernement. »

Le maire Coderre sait que Québec et Ottawa devront lui emboîter le pas.

Québec veut aussi une visite du pape

La ministre québécoise des Relations internationales Christine St-Pierre a dit aujourd'hui voir d'un bon oeil l'invitation lancée par le maire de Montréal au pape François. Elle croit qu'il serait un invité de marque pour les célébrations du 375e anniversaire de Montréal.

« C'est un homme, un chef d'État qui a une grande profondeur. On sent qu'il va beaucoup vers les pauvres, les plus démunis, les plus faibles de la société. Je pense que c'est un pape qui envoie un excellent message », dit la ministre. 

En 30 ans, il y a eu à peine deux visites papales au Canada. En 1984, Jean-Paul II s'était arrêté dans une dizaine de villes canadiennes, dont Montréal. En 2002, Benoît XVI était allé à Toronto avant de se rendre ensuite au Guatemala et au Mexique.

Les probabilités que le pape François visite le Québec sont donc faibles. Mais si le projet se concrétise, il aura d'importantes retombées.

Denis Coderre (deuxième à partir de la gauche) avec Mgr Christian Lépine (à gauche) et le Cardinal Cyprien Lacroix (troisième à partir de la gauche)Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Denis Coderre (deuxième à partir de la gauche) avec Mgr Christian Lépine (à gauche) et le Cardinal Cyprien Lacroix (troisième à partir de la gauche)

Photo : François Cormier

Avec les informations de François Cormier

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !