•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le bistro Chez Sophie sur l'Esplanade Riel ferme définitivement ses portes

Photo : Radio-Canada/Ralph-Bonet Sanon

Radio-Canada

Le seul restaurant sur un pont de Winnipeg ferme ses portes moins de deux ans après avoir signé un bail de cinq ans avec la Ville. Stéphane et Sophie Wild avaient ouvert leur restaurant sur l'Esplanade Riel en juin 2013, remplaçant ainsi le Salisbury House qui y avait élu domicile depuis la construction du pont en 2006. Le couple a aussi récemment vendu son autre restaurant, le bistro Chez Sophie, situé sur l'avenue de la Cathédrale.

Dans une note explicative publiée sur Facebook, les propriétaires affirment que leur commerce saisonnier ne générait pas suffisamment de revenus pour suffire aux dépenses d'exploitation d'un restaurant à cet endroit qui relie le centre-ville de Winnipeg au quartier francophone de Saint-Boniface.

Le conseiller municipal de Saint-Boniface, Mathieu Allard, croit que la communauté a soutenu le projet, mais que plusieurs des problèmes qui ont mené à cette fermeture ne sont pas dus au fait francophone.

L’accès au stationnement pour le site. Aussi, je crois comprendre que les coûts de location avec la Ville de Winnipeg ne sont pas nécessairement évidents. Surtout l’hiver, où les coûts d’électricité sont importants.

Mathieu Allard,conseiller municipal de St-Boniface

Réactions nombreuses

« Mon cœur saigne », lance Constance Menzies de Chocolatier Constance Popp. « C'est comme un décès dans la famille. Nous les connaissions. Nous connaissions leur nourriture. L'ambiance était fantastique. C'était un endroit tout à fait unique. Je crois que c'est le stationnement. Par-dessus tout que les gens voulaient aller là-bas, c'est juste difficile de s'y rendre, en particulier durant les quatre, cinq, six mois de l'année où il fait froid. », ajoute-t-elle.

Le président de l'organisme de développement économique Biz Provencher, Shawn Brandson, dit que bien que la vue soit unique, l'emplacement est difficile pour une entreprise alimentaire.

« Simplement la logistique d'un restaurant sur un pont, c'est assez difficile. Vous savez, l'entreposage et les services publics constituent un défi », ajoute M. Brandson.

La Ville de Winnipeg est propriétaire de l'Esplanade Riel. Selon le conseiller de Saint-Boniface, il est temps de repenser au potentiel du site. « Nous devrions revenir à la planche à dessin. Nous devrions songer à publier une expression d'intérêt. Cela signifie essentiellement que nous avons ce magnifique emplacement. Voici ce qu'il en coûte. Que croyez-vous que le conseil municipal devrait y installer? »

Mathieu Allard ajoute que l'endroit a beaucoup de potentiel. « Il jouit d'une des meilleures vues à Winnipeg. Ça ne doit pas nécessairement être une entreprise privée. Nous avons simplement besoin de trouver le bon partenaire, et cet endroit va prospérer. »

Entrevue avec le DG d'Entreprises Riel, Normand Gousseau, réalisée par le journaliste, Jacques Marcoux

Si vous avez de la difficulté à voir la vidéo de l'entrevue avec le directeur général d'Entreprises Riel, Normand Gousseau, veuillez cliquer ici, consulter notre site web complet ou télécharger notre application mobile.

Micro-trottoir : quel type d'établissement pourrait réussir sur le pont?

Si vous avez de la difficulté à voir la vidéo du micro-trottoir, veuillez cliquer ici, consulter notre site web complet ou télécharger notre application mobile.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Société