•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les premiers pas du Digihub de Shawinigan

Le reportage de Pierre-André Cloutier
Radio-Canada

Bien que les premières grandes entreprises se fassent toujours attendre au Digihub de Shawinigan, le 2e étage de l'ancienne usine Wabasso commence quand même à se peupler de quelques locataires. Le journaliste Pierre-André Cloutier s'est rendu sur place, trois mois après l'ouverture.

Qu'ils soient des créateurs de contenu pour les réseau sociaux, des spécialistes de la visualisation 3D ou des techniciens réparateurs, les occupants du Digihub de Shawinigan semblent unanimement satisfaits de leur nouveau repère.

C'était une opportunité qu'on voulait pas laisser passer, surtout d'être regroupé tout le monde ensemble, on est une petite équipe, on aime que ce soit dynamique quand même.

Eugénie Mailhot-Sanche, propriétaire, REZO l'agence sociale

Ça fait juste deux mois que je suis installé au Digihub et déjà là je fais affaire avec une autre compagnie, l'agence J2. Juste ça, briser la solitude, ça aide beaucoup à la motivation.

Pascal Isabelle-L:ebrun, Studio Axis

Depuis novembre à aujourd'hui, j'ai fait mes chiffres d'affaires mensuels les plus élevés présentement.

Steve St-Arnaud, InterPC multiservice

Le Collège Shawinigan a aussi investi les lieux. Depuis deux semaines, une douzaine d'étudiants suivent l'attestation d'études collégiales en programmation d'application mobile.

« Si l'école avait toujours été bien de même, les programmes bien structurés comme ça, j'aurais fait plus d'études encore », affirme Francis Boulanger, un étudiant du programme.

Mais si le rêve du maire Michel Angers prend tranquillement forme, il reste encore beaucoup à faire.

Les espaces communs pour le public sont toujours vides, tout comme l'incubateur et le motel industriel.

Mauricie et Centre du Québec

Économie