•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Budget de capital plus élevé au réseau Vitalité: « On est en situation de rattrapage » – Dr Hubert Dupuis

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Un hôpital
Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le groupe Égalité santé en français fait une analyse très différente de celle du président-directeur général du réseau Horizon, John McGarry, au sujet de l'écart des budgets en capital entre le réseau Horizon et le réseau francophone Vitalité.

« Ça s'explique simplement parce que nous sommes en situation de rattrapage et le gouvernement a dit oui, les francophones ont des besoins importants qui n'ont pas été remplis », affirme le président d'Égalité santé en français, le docteur Hubert Dupuis. Il ajoute qu'historiquement, les hôpitaux anglophones ont été favorisés sur le plan des dépenses en capital, et que ce n'est que depuis quelques années que la courbe s'est inversée.

Un écart de 57 millions

Le réseau Horizon a fait une analyse des fonds accordés aux deux réseaux de santé depuis quatre ans pour des projets en capital. Il en conclut que de 2012 à 2016, le réseau Horizon a reçu 24 millions de dollars, comparativement à 234 millions pour le réseau Vitalité, soit 10 fois plus.

Si l'on fait exception des 153 millions accordés au réseau Vitalité pour la construction de l'hôpital psychiatrique Restigouche, à Campbellton - un établissement provincial qui dessert les deux communautés linguistiques - il reste tout de même un écart de 57 millions.

Lorsqu'on représente les deux tiers du système [de santé], on est en droit de s'attendre à ce que nos projets obtiennent un financement proportionnel. 

John McGarry, p.-d.-g. de la régie de santé Horizon, N.-B.

Cette situation pénalise les gens qui se font soigner à l'hôpital Everett Chalmers de Fredericton, selon le président-directeur général du réseau Horizon, John McGarry.

John McGarryAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

John McGarry (archives)

Photo : Michel Nogue/Radio-Canada

« L'hôpital Chalmers a un urgent besoin de développement et nous devons faire avancer ce projet ». Le réseau a dépensé quatre millions de dollars l'an dernier pour préparer un gros projet de rénovations à l'hôpital Chalmers. Il s'attendait à une autre tranche de financement dans le dernier budget en capital, l'automne dernier pour lancer le chantier de 200 milions, mais rien n'a été accordé. En attendant, les patients devront vivre avec le surpeuplement à l'hôpital et des corridors encombrés, déplore John McGarry

Il ajoute que si c'était le réseau Vitalité qui avait été ignoré, il se serait sûrement fait entendre haut et fort.

Le projet Chalmers n'était pas prêt

Le ministre de la Santé du N.-B., Victor Boudreau, défend les décisions prises. « Tout ce que je dirais, c'est que nous avons été de l'avant avec les projets qui étaient prêts à avancer et selon les budgets que nous avions à travailler avec, et dans ce cas-là, les deux gros projets, c'était l'hôpital Chaleur et l'hôpital Georges-L.-Dumont (tous les deux administrés par le réseau Vitalité). »

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Acadie