•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Wagons de luxe : les travaux de Rail GD vont bon train

Les travaux de Rail GD sur les wagons de Rocky Mountaineer
Les travaux de Rail GD sur les wagons de Rocky Mountaineer Photo: Radio-Canada

La relance du chemin de fer de la Gaspésie est un enjeu majeur pour bien des entreprises de la Baie-des-Chaleurs. Parmi celles-ci figure notamment Rail GD, qui s'affaire à réaliser son plus important contrat depuis sa création il y a trois ans. Elle doit restaurer 16 wagons de luxe pour une entreprise albertaine et son prestigieux train touristique, le Rocky Mountaineer.

La toute première voiture de Rocky Mountaineer est arrivée aux ateliers de Rail GD, à New Richmond, l'année dernière. Elle a parcouru 6000 km pour traverser le Canada.

Aujourd'hui, deux autres wagons sont en restauration. Ces wagons peuvent chacun accueillir 72 personnes à l'étage panoramique et 32 places à la salle à manger. Il y a une cuisine et un ascenseur dans chaque voiture.

« On démonte les murs, les planchers, les plafonds, indique Joey Cyr de Rail GD. La voiture est amenée au métal à l'intérieur, puis là on rhabille. »

Pour répondre aux exigences du client, Rail GD fabrique même l'ameublement. « On vient d'éliminer un problème de délai, l'approvisionnement, poursuit Joey Cyr. Là, on contrôle notre matière première et on contrôle la fabrication. »

Un menuisier à l'œuvre explique que les travaux comportent plusieurs défis techniques en raison de la précision qu'ils nécessitent. « Je suis en train d'installer un petit piston hydraulique qui fait remonter un petit siège dans une toilette », illustre-t-il.

Rail GD est sous-traitante de l'entreprise Canarail, une firme d'ingénierie et de design dans le domaine ferroviaire.

Le président-directeur général de l'entreprise, Miguel Valero, explique avoir choisi Rail GD pour leur expertise.

« Il y a une main-d'œuvre qualifiée, des ateliers modernes et le leadership de leur propriétaire, Gilles Babin, dit-il. On a vu quelqu'un qui était prêt à livrer la marchandise. »
Ces travaux font actuellement travailler 25 personnes pendant 5 mois. Au total, 16 voitures seront remises à neuf jusqu'en 2018.

L'objectif est éventuellement de construire des wagons.

Depuis le premier jour, notre vision c'est de fabriquer un jour des équipements de A à Z en Gaspésie.

Joey Cyr, Rail GD

L'avenir de Rail GD comme plusieurs autres entreprises de la Baie-des-Chaleurs passe par la relance du chemin de fer de la Gaspésie. Un groupe d'intervenants du milieu des affaires de la région propose d'en racheter un tronçon et de présenter une offre au syndic de faillite d'ici le 4 février.

D'après le reportage de Pierre Cotton

Est du Québec

Société