•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Soins de santé : pas d'amélioration des temps d'attente pour les aînés

Une personne âgée accompagnée d'une infirmière

Photo : iStockphoto

Radio-Canada

Il n'y a eu aucune diminution des temps d'attente pour des soins primaires ou spécialisés aux personnes de 55 ans et plus au Canada depuis 2007. Une nouvelle étude de l'Institut canadien d'information sur la santé montre aussi que le Canada est même bon dernier dans ce domaine parmi 11 pays développés.

Plus de la moitié des Canadiens de 55 ans et plus interrogés affirment qu'ils attendent plus de deux jours avant de voir un généraliste et le tiers d'entre eux, plus de 6 jours. L'attente pour un spécialiste est encore plus longue, soit deux mois en moyenne.

« Au niveau de la qualité de soins, le Canada figure relativement bien, mais au niveau de l'accès aux soins en temps opportun, et bien le Canada est un petit peu dernier sur la liste », affirme Christina Lawand, l'une des auteurs du rapport.

Le temps d'attente pour des soins de santé est plus long au Canada que dans d'autres pays du Commonwealth.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le temps d'attente pour des soins de santé est plus long au Canada que dans d'autres pays du Commonwealth.

Les chiffres de l'Ontario en 2014 :

  • 50 % ont attendu au moins deux jours pour un médecin.
  • 47 % affirmaient qu'il était très difficile ou assez difficile d'obtenir des soins médicaux après les heures normales de travail.
  • 39 % sont allés à l'urgence pour un problème qui aurait pu être traité par leur médecin attitré.
  • 24 % ont attendu au moins deux mois pour voir un spécialiste.

1,502 Ontariens de 50 ans et plus interrogés.

L'étude montre que l'accès est encore plus restreint au Canada en dehors des heures habituelles de consultation des cliniques et des cabinets de médecin.

« Conséquence, on retrouve une plus forte proportion de Canadiens qui se retrouvent à l'urgence pour un problème qui aurait pu être traité par un médecin régulier », ajoute Christina Lawand.

Dans le groupe de pays étudiés, le Canada est pourtant celui qui compte le plus de médecins par rapport à la taille de sa population. « Donc, ça suggère que ce n'est pas vraiment un problème d'effectif de médecins, mais plutôt un problème d'organisation de soins », affirme la chercheuse.

Différences entre les provinces

Le rapport note qu'il existe aussi de grandes disparités entre les provinces canadiennes. Les temps d'attente au pays sont les plus longs au Québec et les plus courts en Ontario, mais même l'Ontario fait mauvaise figure comparativement aux autres pays étudiés.

Soins de qualité

Plus de la moitié (52%) des personnes interrogées estiment toutefois que leur santé est excellente ou très bonne. Le Canada arrive ainsi au deuxième rang de ce classement, même s'il est précisé dans le rapport que « selon les résultats de l'enquête, la continuité entre les soins primaires et les soins spécialisés pourrait être améliorée ».

Les Canadiens de 55 ans et plus sont aussi parmi les plus prévoyants quant à leurs souhaits de fin de vie. 

Avec le reportage de Jean-Philippe Nadeau.

Méthodologie :
L'Enquête internationale sur les politiques de santé a été menée en 2014 auprès d'adultes de 55 ans et plus dans 11 pays (Allemagne, Australie, Canada, États-Unis, France, Norvège, Nouvelle-Zélande, Pays-Bas, Royaume-Uni, Suède et Suisse). Quelque 5 300 Canadiens ont participé à l'enquête. En Ontario, 1,502 personnes ont participé.

Pour consulter le rapport sur un appareil mobile cliquez ici. (Nouvelle fenêtre)

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ontario

Santé