•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une centaine de personnes rendent hommage aux victimes de Charlie Hebdo

Zineb El Rhazoui

Zineb El Rhazoui

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Près d'une centaine de personnes ont assisté, mardi soir à Trois-Rivières, à la soirée hommage aux 12 victimes de la fusillade du journal satirique Charlie Hebdo.

La rencontre se tenait au café-bar Zénob. La salle était remplie au maximum de sa capacité et plusieurs ont même été refusés à la porte.

Une journaliste qui a échappé à l'attentat, Zineb El Rhazoui, était présente, à l'invitation de Djemila Benhabib.

La journaliste a pris la parole, tout comme Patrick Kessel, président du comité français Laïcité République.

La liberté d'expression, la liberté de la presse et la laïcité étaient au centre des discussions.

Des policiers de la Sécurité publique de Trois-Rivières étaient sur place.

La Fédération professionnelle des journalistes du Québec, section Mauricie, l'Association des écrivains de la Mauricie, la Société Saint-Jean-Baptiste et l'Association Québec-France Mauricie et Coeur-du-Québec étaient partenaires de l'événement.

Guy Julien, président de l'Association Québec-France Mauricie et Coeur-du-Québec, a prononcé une allocution au cours de ce qu'il décrit comme une soirée très chaleureuse.

« Les questionnements, les réponses, les propos ont touché différents sujets de différentes façons. J'ai trouvé que c'était une très, belle soirée, très agréable. »

— Une citation de  Guy Julien, président de l'Association Québec-France Mauricie et Coeur-du-Québec

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !