•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Brodeur prend sa retraite et devient directeur adjoint

Martin Brodeur met fin à sa carrière

Le vétéran gardien Martin Brodeur a disputé son dernier match. Parti en congé avant la pause du match des étoiles, il sera désormais membre de l'état-major des Blues de St. Louis.

L'équipe devrait confirmer la nouvelle jeudi. On annoncera aussi que Brodeur devient directeur général adjoint aux côtés de Doug Armstrong.

Brodeur, 42 ans, a tenté un retour au jeu après avoir reçu une invitation des Blues, alors aux prises avec le vide causé par la blessure à leur gardien no 1 Brian Elliott . Il a ensuite signé un pacte d'un an.

Elliott a rendu un bel hommage à son coéquipier de quelques semaines. « C'est un peu triste de voir un gars comme lui accrocher ses jambières. J'imagine que cela a été un choix difficile, mais je suis reconnaissant de l'avoir eu comme coéquipier, même si ça a été bref. »

Dans une entrevue accordée au site NJ.com, l'ancien patron de Brodeur avec les Devils du New Jersey, Lou Lamoriello, est convaincu de revoir Brodeur dans son organisation, peut-être même dès la saison prochaine.

« Il aurait pu venir ici dès maintenant. Je ne crois pas qu'il a fait le choix entre deux organisations. Il a côtoyé les joueurs et l'administration des Blues qui lui ont demandé de rester. Il a rapidement eu un impact dans ce vestiaire », a d'abord expliqué Lamoriello.

« Il va voyager avec l'équipe jusqu'à la fin de la saison, ce qui lui donnera le sentiment de faire partie du groupe. Il le fait parce qu'il s'est engagé auprès des Blues pour cette année. Il ne fait preuve d'aucun manque de respect envers les Devils », a-t-il ajouté.

Lamoriello a précisé qu'il était demeuré en contact avec Brodeur tout au long du congé qu'il avait obtenu des Blues pour réfléchir aux suites à donner à sa carrière. « Je comprends bien ce qu'il est en train de faire. Doug Armsrong (le dg des Blues) m'a aussi parlé. J'appuie et je comprends la décision de Martin. »

Du côté de Toronto, le gardien des Maple Leafs Jonathan Bernier a parlé de Brodeur comme d'un exemple qu'il a voulu suivre. « Je l'ai suivi quand j'étais petit. Lui et Patrick Roy. C'est assez exceptionnel d'avoir une carrière comme la sienne. Il a duré plus de 20 ans. Il avait une bonne équipe devant lui, mais il était là aussi quand son équipe avait besoin de lui. »

Venu en appui au réserviste Jake Allen, Brodeur a eu le temps de participer à sept rencontres pour compiler une fiche de 3-3 et une moyenne respectable de 2,87.

Brodeur est le gardien avec le plus grand nombre de matchs joués (1266), de victoires (691) et de jeux blancs (125) dans l'histoire de la LNH.

En plus du titre de recrue de l'année (1993-1994), il a remporté trois Coupes Stanley, quatre trophées Vézina, cinq fois le trophée Bill-Jennings. Il compte aussi deux médailles d'or olympiques (2002 et 2010) et deux médailles d'argent en Championnat du monde (1996 et 2005).

Né à Saint-Léonard dans le nord-est de l'île de Montréal, Martin est le fils de feu Denis Brodeur, prolifique photographe sportif et lui-même gardien de l'équipe olympique canadienne médaillée de bronze aux Jeux de Cortina D'Ampezzo en 1956.

 

Hockey

Sports