•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Course à la direction du PQ : rien n'est encore joué, répètent certains candidats

Bernard Dranville, candidat dans la course à la direction du PQ

Bernard Dranville, candidat dans la course à la direction du PQ

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Même si Jean-François Lisée s'est retiré hier de la course à la direction du Parti québécois (PQ), des candidats toujours en lice martèlent qu'ils ne veulent pas entendre parler d'un couronnement de Pierre Karl Péladeau. Certains d'entre eux refusent de croire que le député de Saint-Jérôme a déjà remporté la course.

« La course est loin d'être terminée », a lancé samedi Martine Ouellet, qui participait avec les candidats Bernard Drainville et Pierre Céré à l'assemblée régionale annuelle du PQ à l'Université Laval.

« Les choses ont vraiment le temps de changer. Même dans une campagne électorale, entre le début d'une campagne et la fin d'une campagne, on a souvent des grandes surprises », a-t-elle ajouté.

Le son de cloche est le même du côté de Bernard Drainville. Ce dernier estime que ce sont les militants, en bout de piste, qui choisiront le nouveau chef de la formation souverainiste.

« N'essayons pas de décider à la place des membres. C'est eux qui vont décider avec un vote. D'ici le mois de mai, il peut se passer beaucoup de choses. Respectons le processus démocratique », a-t-il dit.

La dernière chose dont on a besoin au Parti québécois, c'est d'un couronnement.

Une citation de :Bernard Drainville, candidat à la course à la direction du PQ

Place aux idées, disent les candidats

Bernard Drainville et Martine Ouellet insistent sur le fait que le PQ a besoin au cours des prochains mois des discussions qui animeront les débats pendant la course à la direction.

Martine Ouellet, candidate à la course à la direction du PQAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Martine Ouellet, candidate à la course à la direction du PQ

« On a besoin d'aller chercher les meilleures idées pour justement se reconnecter sur les Québécois, être capable de leur parler, de leur proposer des solutions, arriver avec un nouveau PQ, que les gens vont aimer », a plaidé Bernard Drainville.

« C'est un parti d'idées le Parti québécois et les gens veulent nous entendre, veulent savoir ce qu'on pense de différentes sujets [...] C'est important de répondre aux préoccupations des gens », a pour sa part avancé Martine Ouellet.

Pendant que Bernard Drainville, Martine Ouellet et Pierre Céré étaient samedi à Québec, Alexandre Cloutier participait à une assemblée régionale du parti, au Saguenay. Comme les autres candidats, il a dit croire que la course est loin d'être terminée.

Le député de Saint-Jérôme Pierre Karl Péladeau poursuit quant à lui sa tournée du Québec. Il se rendra dimanche aux Îles-de-la-Madeleine.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !