•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Canada à la recherche de son oiseau officiel

Découverte
Radio-Canada

La Société géographique royale veut doter le Canada d'un oiseau officiel, grâce à un concours lancé dans le magazine Canadian Geographic.

Les Canadiens sont invités à voter en ligne pour leur espèce d'oiseau favorite au cours de la prochaine année.

Mais déjà, en moins d'un mois, 5 000 Canadiens ont fait part de leur choix. « On ne s'attendait pas à ça, dit Emma Viel du Canadian Geographic. C'est énorme ! »

« Il y a plus de 450 espèces d'oiseaux au Canada, ajoute-t-elle, et pourtant, le Canada n'a pas encore son oiseau national. »

La publication soumettra le résultat du vote au gouvernement canadien pour tenter d'en faire un symbole officiel.

Les cinq oiseaux en tête

  1. Le huard
  2. Le harfang des neiges
  3. La bernache
  4. La mésange à tête noire
  5. Le geai gris

Pour faire un bon choix, plusieurs facteurs doivent être considérés, selon le professeur de biologie au Collège Boréal, Karl Aubry. « Il faut s'assurer que l'oiseau est vraiment partout sur le territoire et qu'il passe toute l'année au Canada », croit-il.

En plus du harfang, Karl Aubry suggère le grand-duc, le jaseur d'Amérique, la bernache et le grand pic.

(Cliquez ici pour écouter sur un appareil mobile) (Nouvelle fenêtre)

En 2011, le Canada a adopté le tartan de la feuille d'érable comme symbole officiel.

Aucune démarche officielle n'est en cours pour adopter un nouveau symbole au Canada.

« Les symboles choisis par le peuple sont les plus populaires, alors un concours est peut-être la meilleure initiative pour trouver un oiseau national », estime l'historien Forrest Pass. Il pense que la démarche pourrait ensuite se confirmer par l'adoption d'un simple projet de loi à la Chambre des communes.

La Société géographique royale du Canada compte soumettre le résultat du sondage au gouvernement canadien en vue du 150anniversaire de la confédération.

Avec les informations d'Édith Drouin

Ontario