•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Premières Nations du Yukon font les yeux doux à l'industrie minière

Photo de la grande chef du Conseil des Premières Nations du Yukon, Ruth Massie.

La grande chef du Conseil des Premières Nations du Yukon, Ruth Massie.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les Premières Nations du Yukon organisent une réception la semaine prochaine à Vancouver à l'occasion du Mineral Exploration Roundup, le rassemblement annuel des professionnels du secteur de l'exploration minière.

Ruth Massie, grande chef du Conseil des Premières Nations du Yukon, souhaite que l'industrie minière sache que les Premières Nations du territoire veulent faire affaire. « Nous sommes plus que prêts à jouer un rôle dans le développement des ressources. Nous sommes ouverts aux propositions », a-t-elle déclaré.

Consciente que les différentes batailles juridiques entre les Premières Nations et le gouvernement yukonais inquiètent l'industrie minière, elle se veut rassurante et déterminée. Elle estime que la réception sera l'occasion de discuter ouvertement et honnêtement avec les professionnels du secteur minier.

Ruth Massie affirme que les problèmes actuels sont causés par le gouvernement qui, selon elle, tente d'affaiblir les accords territoriaux et les lois environnementales. « Nous ne voulons pas être ceux qui créent des doutes dans l'esprit des professionnels du secteur minier. Ils feraient bien d'en parler avec le gouvernement. »

La grande chef espère désormais que les industriels responsables des travaux exploratoires mettront la pression sur le premier ministre Darrell Pasloski afin que celui-ci change de cap.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Société