•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le maire de Dorval victime d'une usurpation d'identité par des islamophobes

Capture d'écran
Radio-Canada

Une fausse lettre soi-disant adressée aux parents d'élèves musulmans de Dorval, et prétendument écrite par le maire, circule sur les réseaux sociaux et dans des chaînes de courriels. La Ville s'estime victime d'un canular alors qu'elle reçoit depuis plusieurs semaines des commentaires de partout en Amérique du Nord en réaction à cette fausse lettre.

Un texte de Thomas GerbetTwitterCourriel

La lettre attribuée au maire Edgar Rouleau commence ainsi : « Les musulmans doivent comprendre qu'ils doivent s'adapter au Canada et au Québec ». Le maire y répond à une toute aussi fausse demande de parents d'élèves pour supprimer le porc du menu des cafétérias dans les écoles de Dorval. S'ensuit, dans le texte, une longue leçon de morale adressée aux musulmans.

Des Canadiens et des Américains ont publié la fausse lettre comme si elle était vraie, que ce soit dans des articles sur le web ou sur Facebook, par exemple. Certains internautes s'échangent la lettre par courriel en encourageant les autres à écrire au maire pour « le féliciter ».

Dans les dernières semaines, la Ville a reçu des messages d'aussi loin que Vancouver pour commenter la lettre.

On ignore qui en est à l'origine. Le maire Edgar Rouleau pense qu'elle provient des États-Unis. Une lettre identique attribuée cette fois à un maire de Belgique avait circulé sur le web en 2013

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Société