•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Retombées positives d'une controverse pour l'Université de Moncton

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Une publicité de l'Université de Moncton qui avait créé une certaine controverse lui apporte une grande visibilité en fin de compte.

Une publicité de l'Université de Moncton qui avait créé une certaine controverse lui apporte une grande visibilité en fin de compte.

La vidéo publicitaire met l'accent sur la fierté d'utiliser la langue française. Elle avait suscité des critiques au début parce qu'elle montre, entre autres, un couple échangeant un baiser dans la bibliothèque.

L'enregistrement a toutefois été vu plus de 93 000 fois sur le site de partage YouTube. Les critiques ont fait place aux félicitations, souligne Denis Boucher, directeur du recrutement de l'Université de Moncton.

« Ma plus grande fierté là-dedans, on est bien content qu'il y a 100 000 vues, mais je suis extrêmement content de la réaction des gens. Si vous avez été moindrement sur Facebook, vous avez vu les réactions des gens : 98 % c'est positif, extrêmement positif. Ça me fait chaud au cœur de voir que les gens disent qu'ils sont fiers de leur université », explique M. Boucher.

Pour la visibilité de l'Université, pour faire connaître l'Université, c'est certain qu'il y a des gens qui n'en avaient jamais entendu parler avant, puis qui en ont entendu parler.

Une citation de :Denis Boucher, directeur du recrutement de l'Université de Moncton

L'Université avait reçu plusieurs concepts de publicité, et elle a choisi celui-là pour se distinguer.

« On parle plus d'identité, de fierté de la langue. On veut que nos jeunes soient fiers de la langue, affirme Denis Boucher. Quelque chose de signé. Si on regardait ça, ça pouvait seulement être l'Université de Moncton. Puis, on voulait parler la langue des jeunes », précise-t-il.

La vidéo sert au recrutement d'étudiants à l'échelle locale et canadienne. Elle fera partie d'une prochaine campagne publicitaire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !