•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Six chefs d'accusation pour Léo Boulet

Le propriétaire du dépanneur Chez Léo, Léo Boulet, de Rouyn-Noranda, fait face à 5 chefs d'accusation.

Le propriétaire du dépanneur Chez Léo, Léo Boulet, de Rouyn-Noranda, fait face à 5 chefs d'accusation.

Photo : Félix B. Desfossés

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le propriétaire du dépanneur Chez Léo, Léo Boulet, a été formellement accusé mercredi de six chefs d'accusation au palais de justice de Rouyn-Noranda. Il n'a pas été remis en liberté et sera transféré au Centre de détention d'Amos en attente des procédures judiciaires.

D'après les informations de Claude BouchardTwitterCourriel

Accusations de Léo Boulet:

  • avoir déchargé intentionnellement une arme à feu prohibée;
  • voies de faits graves contre Tom Plante, en le blessant, le mutilant et le défigurant;
  • avoir utilisé un pistolet d'une manière négligente;
  • avoir eu en sa possession une arme à feu à autorisation restreinte chargée sans être titulaire d'un permis et d'un certificat d'enregistrement
  • avoir eu en sa possession une arme prohibée, un pistolet, sans être titulaire d'un permis;
  • avoir eu en sa possession une arme dans un dessein dangereux pour la paix publique.

L'avocat de la défense, Me Claude Boulianne, a parlé de Léo Boulet comme d'un homme ébranlé. Il prévoit d'autres pourparlers avec le procureur de la couronne. 

Le dossier a été reporté à ce vendredi, de façon à ce que l'on puisse entamer des discussions. On parle d'un individu de 75 ans, sans antécédents judiciaires, donc je pense que tout se prête à négociation pour que monsieur soit remis en liberté. 

Une citation de :Me Claude Boulianne, avocat de la défense

Retour sur les faits

L'affaire a commencé mardi soir, alors que des coups de feu ont été entendus au dépanneur Chez Léo lors d'une tentative de vol. L'un des deux présumés voleurs a aussi comparu. Benoît Plante est accusé de vol qualifié.

Le second suspect dans cette affaire est dans un état critique, mais stable, au Centre de santé et de services sociaux de Rouyn-Noranda. Léo Boulet et Benoît Plante reviendront en Cour vendredi.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.