•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Réforme de la santé : appel à la collaboration du CSSS de la Haute-Côte-Nord-Manicouagan

Le Centre de santé et de services sociaux de Manicouagan

Radio-Canada

La direction du Centre de santé et de services sociaux (CSSS) de la Haute-Côte-Nord – Manicouagan convie les autres établissements de la région à travailler main dans la main.

La solidarité lui apparaît essentielle pour que la création d'un seul Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS), administré à Baie-Comeau, soit une réussite.

Le président du CSSS, Guy Simard, réagit ainsi à la décision du ministre de la Santé, Gaétan Barrette, de rejeter la proposition de séparer l'est et l'ouest du territoire, comme il a été préconisé par plusieurs intervenants.

Guy Simard estime qu'avec un budget de 265 millions de dollars, le futur établissement régional aura la marge de manœuvre nécessaire pour répondre aux besoins spécifiques de tous les secteurs de la Côte-Nord.

Est-ce qu'on est capable à l'intérieur d'une seule et même organisation de nous donner cette organisation qui va permettre aux gens de la Minganie, de Fermont ou de la Basse-Côte-Nord de pouvoir se reconnaître dans leur centre de santé? Je crois que oui, mais il va falloir le faire.

Guy Simard, président du CSSS de la Haute-Côte-Nord - Manicouagan

Guy Simard ajoute que le choix de Baie-Comeau comme siège administratif ne va compenser que partiellement la perte d'au moins 50 emplois découlant de la fermeture de l'Agence de santé et des services sociaux, dont les bureaux sont également situés à Baie-Comeau.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

Est du Québec

Société