•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une application du Musée de la Gaspésie pour initier les jeunes à l'histoire

L'application mobile du Musée de la Gaspésie

L'application mobile du Musée de la Gaspésie

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le Musée de la Gaspésie lance une application mobile pour faire découvrir aux plus jeunes les personnalités qui ont marqué l'histoire de la région.

Le but de ce jeu-questionnaire est d'associer des objets de collection à 12 personnages gaspésiens correspondants.

L'idée semble plaire à des élèves de 5e année de passage au Musée et qui ont essayé l'application :

« Il y a des jeunes qui vont plus apprendre des choses en lisant avec des tablettes. »

« Ça peut inciter des jeunes à apprendre l'histoire tout en étant plus modernes. »

Le plus connu des personnages est Jacques Cartier, mais le jeu-questionnaire peut aussi donner du fil à retordre, et ce, même aux adultes.

Chargement de l’image
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Deux élèves consultent l'application mobile du Musée de la Gaspésie.

Photo : Radio-Canada

L'application met notamment en scène le pêcheur de morue Théodore-Héliodore-Martial Boudreau, alias Dick-à-Saumure. Pour Vicky Boulay, responsable de l'animation au Musée de la Gaspésie, il s'agit de représenter des personnages qui, par leur métier, ont façonné la région.

« Le pêcheur de morue et le charpentier de marine, ces personnes-là sont d'une grande importance pour l'histoire de la Gaspésie », explique-t-elle.

Illustrée par la Gaspésienne Mylène Henry, l'application est gratuite et est offerte en français, uniquement à la boutique virtuelle d'Apple.

D'après le reportage de Martin Toulgoat

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

Est du Québec