•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une première partie de Bubble Football à Trois-Rivières

Le reportage de Yanick Bourdon
Radio-Canada

Après avoir fait l'objet de centaines de vidéos virales sur le web, le Bubble Football débarquait pour la première fois à Trois-Rivières mardi. Ce sport loufoque, où les participants vêtus de bulles s'entrechoquent violemment en toute sécurité, faisait partie de la programmation du carnaval d'hiver de l'Université du Québec à Trois-Rivières.

La partie ne dure que cinq minutes, mais les dix joueurs finissent épuisés.

Tu tripes, tu as chaud et puis tu es épuisé.

Marc-Olivier Dumas, étudiant à l'UQTR

On se croirait vraiment dans un casque. C'est tout embué, on a un peu de difficulté à respirer, mais surtout, on se sent invincibles.

Ali Da Silva, étudiant à l'UQTR

La discipline est apparue au Québec en octobre 2013. Depuis, sa popularité n'a cessé de croître.

Chaque bulle protectrice pèse environ 10 kg. Le Bubble Football n'est qu'une des activités que l'on peut pratiquer avec ces armures soufflées. Les bulles peuvent être utilisées sur toutes sortes de surfaces de jeu et même dans des contextes familiaux ou corporatifs.

C'est intergénérationnel. On a des grand-mères qui viennent avec leurs petits-enfants. On a des partys de bureau, des polyvalentes, des cours de sports, on a absolument de tous.

Noé Eve, responsable marketing, Le Bubble Football



Mauricie et Centre du Québec

Sports