•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hausse prévue de 2,75 % de l'impôt foncier à Toronto

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Le maire de Toronto, John Tory, en compagnie du chef du budget, Gary Crawford

Le maire de Toronto, John Tory, en compagnie du chef du budget, Gary Crawford

Photo : Michel Bolduc

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le maire de Toronto John Tory a présenté ce matin son premier budget, qui marie des investissements dans le transport en commun à une hausse modérée de l'impôt foncier et à une augmentation des frais d'usagers.

Chaque bonne nouvelle pour les résidents semble être accompagnée d'une mauvaise nouvelle.

Par exemple, 36 millions de dollars supplémentaires iront au transport en commun, mais les usagers devront payer 36 millions de plus, à la suite d'une hausse des tarifs.

C'est un budget prudent.

John Tory, maire de Toronto

Le budget propose aussi:

  • 181 nouveaux lits dans les refuges et des dizaines de nouveaux postes dans les services médicaux d'urgence;
  • un investissement supplémentaire de 433 M$ pour accélérer de huit ans les réparations de l'autoroute Gardiner;
  • économies de 80 M$ à identifier au sein des différents services municipaux;
  • 86 M$ en aide provinciale, pour la reprise en charge graduelle du financement de différents services.

Le budget d'exploitation annuel de Toronto se chiffre à près de 10 milliards, dépassant celui de plusieurs provinces canadiennes.

Promesse non tenue

Le nouveau maire est déjà critiqué, après avoir annoncé hier que les tarifs de transport en commun augmenteraient d'environ 3-6 %, contrairement au gel qu'il avait promis durant la campagne électorale.

Sous Rob Ford, les Torontois payaient plus et les autobus débordaient ou ne passaient pas. Maintenant, les gens paieront plus, mais il y aura l'une des plus importantes améliorations de service de l'histoire de la ville.

John Tory, maire de Toronto

Le maire John Tory écarte pour l'instant le recours à de nouvelles taxes, notamment le retour d'une taxe sur l'immatriculation des véhicules, pour renflouer les coffres de la Ville.

Il affirme qu'il cherchera plutôt à obtenir un « meilleur accord [de financement] » des paliers supérieurs de gouvernement.

La loi ontarienne oblige les municipalités à présenter un budget d'exploitation équilibré chaque année.

Des consultations budgétaires auront lieu le mois prochain. Le comité du budget poursuivra ses délibérations par la suite, en prévision d'un vote au conseil municipal les 10-11 mars. 

Les dépenses :

Les dépenses de Toronto, selon le budget présenté par le maire John ToryAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les dépenses de Toronto, selon le budget présenté par le maire John Tory

Photo : Ville de Toronto

Les revenus :

Les revenus de la Ville, selon le budget présenté par le maire John ToryAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les revenus de la Ville, selon le budget présenté par le maire John Tory

Photo : Ville de Toronto

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ontario