•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les évadés d'Orsainville veulent faire appel

Les trois évadés d'Orsainville

Les trois évadés d'Orsainville

Photo : La Presse canadienne / Interpol

Radio-Canada

Les évadés de la prison d'Orsainville portent en appel les lourdes peines qui leur ont été imposées pour leur implication dans le trafic de drogue.

Un texte de Yannick BergeronTwitterCourriel

La tête dirigeante du réseau, Serge Pomerleau, a écopé d'une peine qui pourrait atteindre, au total, 29 années de prison.

« Le juge de première instance a erré en octroyant une peine d'une telle sévérité », écrit dans sa requête son avocat, Me Mathieu Poissant.

Le juge Louis Dionne a imposé une peine de 22 ans à Pomerleau en plus d'une amende de 3,2 millions de dollars. S'il ne paye pas l'amende, le juge Dionne a statué qu'il devrait purger sept années supplémentaires.

L'avocat de Pomerleau reproche au juge d'avoir erré « en ce sens qu'il n'a pas tenu compte de l'amende imposée dans son évaluation de la globalité de la peine », indique la requête pour permission d'en appeler.

Quant à l'avocat de la défense, il écrit aussi que la peine est « déraisonnable » et « n'est manifestement pas indiquée » puisqu'elle se retrouve à l'extérieur de la fourchette des peines pour des crimes similaires.

Évasion prise en compte?

L'avocat de Pomerleau reproche également au juge Dionne d'avoir pris en compte l'évasion, en lui imputant « une responsabilité morale accrue ».

Il s'agit, selon Me Poissant, « d'un facteur inapproprié » puisqu'il écarte la présomption d'innocence du requérant.

Dans leur requête, les avocats des deux autres trafiquants considèrent aussi que l'évasion du 7 juin n'aurait pas dû être jugée comme un facteur aggravant par le juge Dionne.

Denis Lefebvre a écopé d'une peine de 20 ans, à laquelle il faudra ajouter 5 ans s'il ne paye pas une amende de 1,33 million de dollars.

Yves Denis s'est vu imposer 16 ans de détention.

Les trois hommes ont aussi porté leur verdict de culpabilité en appel.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

Québec

Justice