•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Transport par autocar : changement de régime en Gaspésie et aux Îles

Le reportage de Simon Coutu.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un nouveau service de transport collectif assuré par la REGIM, la Régie intermunicipale de Transport Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, prend le relais des autocars d'Orléans Express, qui a officiellement réduit ses services à l'est de Rimouski, dimanche.

Le côté nord de la péninsule gaspésienne ne comptera donc plus que six points de service desservis par les autocars d'Orléans Express entre Gaspé et Rimouski, dont ceux de Mont-Louis, de Sainte-Anne-des-Monts et de Matane.

Du coup, le nombre de départs à partir de Gaspé en direction de Rimouski est réduit à un seul par jour. À l'inverse, il n'y aura également qu'un seul départ quotidien de Rimouski en direction de Gaspé.

Pour faire contrepoids à cette réorganisation, les navettes des services de transport collectif Gaspésie-Les Îles seront en service 7 jours sur 7 et pourront transporter les voyageurs jusqu'aux points de desserte d'Orléans Express.

Ce virage déplait cependant à plusieurs : 

« Partir de Québec pour s'en venir ici, ça je trouve ça moins drôle, parce qu'il faut que je la prenne à 0 h 50 de la nuit », fait valoir une utilisatrice.

Les horaires déplaisent également à ce voyageur : « Ce n'est pas facile. Parce que moi d'habitude, je voyage toujours de nuit, et là, je suis obligé de voyager de jour puis de me louer un hôtel à Montréal pour prendre l'avion, demain matin. »

Les nouvelles navettes sont disponibles sur réservation, 24 h à l'avance. Le coût du transfert sera de 3 $ en argent comptant ou d'un billet de la REGIM. Les passagers devront arriver une quinzaine de minutes avant le passage de l'autocar et à leur retour la navette les attendra à l'arrêt d'Orléans.

L'implantation de ce service a été rendue possible grâce au soutien financier de Québec, qui y consacre une somme de 530 000 $.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

Est du Québec