•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les hommages affluent pour Marc Chouinard, grand promoteur des arts et de la culture en Acadie

Le Théâtre Capitol rend hommage à Marc Chouinard

Photo : Amélie Gosselin/Radio-Canada

Radio-Canada

De nombreuses personnalités en Acadie rendent hommage au directeur général du Théâtre Capitol de Moncton, Marc Chouinard, qui est décédé mardi en fin d'après-midi. Il était atteint d'un cancer. 

L'annonce de son décès a soulevé une vague de sympathie dans les médias sociaux et ailleurs. Plusieurs artistes et politiciens ont salué un « grand homme » et un « bâtisseur de l'Acadie ».

Le maire de Moncton, George LeBlanc, a salué « la grande perte » d'« un grand Canadien », d'« un grand Monctonien ». 

C'était un grand tisseur de liens entre les communautés, entre les artistes et la sphère politique, entre les francophones et les anglophones, entre la communauté d'affaires et la communauté artistique. C'est un gars qui avait vraiment un pied dans tous ces milieux, et qui était respecté et écouté dans tous ces milieux.

Jac Gautreau

Marc nous mettait en contact, convainquait des gens qu'on avait le droit de faire ces projets ici - je pense au 15 août des fous, à la Francofête en Acadie, entre autres - [...]. C'est une perte énorme, et le défi que Marc nous laisse aujourd'hui, c'est de poursuivre ce qu'il avait amorcé.

René Légère, directeur général du Centre culturel Aberdeen, président de la Société nationale de l'Acadie

Il avait le don de dire des choses et de partager des choses avec nous...ça nous donnait des ailes

Monique Poirier, chanteuse-compositrice-interprète

Sa grande qualité, c'était un être humain d'abord et avant tout. [...] Il a contribué énormément à la scène artistique, à son évolution...c'était sa façon de faire avancer l'Acadie.

Philippe Beaulieu, président de l'Association acadienne des artistes professionnels du N.-B.

Les gens pensent toujours que c'était [sa contribution] plutôt dans le domaine culturel, mais c'était beaucoup plus que ça. Y'a aucun doute, il connaissait le milieu, il a fait tellement pour l'industrie et la communauté culturelles, mais il me donnait [aussi] des conseils sur l'économie, sur les programmes sociaux, sur comment mieux communiquer. C'était un grand grand personnage, à l'intérieur de notre parti et, bien sûr, de la province.

Brian Gallant, premier ministre du N.-B.

Le Théâtre Capitol, à Moncton, souligne que M. Chouinard a travaillé comme directeur général durant les 14 dernières années.

« Durant ce temps, il a dirigé le Théâtre avec précision et passion, tout en prenant soin de présenter et de promouvoir la scène artistique dans les deux langues officielles. Marc a assuré un leadership qui attirait des auditoires tant pour les artistes émergents que pour les artistes reconnus. Il a élevé le Théâtre Capitol au niveau de classe mondiale dans les arts de la scène qui reflétait la diversité de nos talents régionaux. Il manquera beaucoup à tous », peut-on lire dans un communiqué du Théâtre Capitol.

La culture était large. Ça englobait tout. Ça englobait les jeunes, les vieux, toutes les disciplines. [...] C'est un pilier de l'Acadie. L'Acadie ne serait pas où elle est aujourd'hui sans Marc Chouinard.

Marc Arsenault, bassite du groupe jazz-rock Les Païens

Une carrière prolifique

Marc Chouinard est reconnu pour sa contribution à l'épanouissement de la musique, des arts et de la culture acadienne en Atlantique. Il était également un grand promoteur de la francophonie canadienne. Il oeuvrait dans le secteur culturel depuis 1976.

Durant sa carrière, iI a contribué à une variété de projets partout au pays eten Europe, dont six Sommets de la Francophonie. Il a également contribué au rayonnement de l'Orchestre Symphonique deMontréal et a été président du conseil d'administration des East Coast Music Awards (ECMA) en 2005 et 2006. Il a également été coprésident du Conseil des arts du Nouveau-Brunswick.

En 2002, il est nommé membre du Conseil de la Musique du Canada par la ministre du Patrimoine canadien, Sheila Copps. En 2008, les ECMA l'honorent du prix de bâtisseur.

Marc Chouinard et Sandra LecouteurAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Marc Chouinard et Sandra Lecouteur

Il est l'instigateur de la candidature du Sud-Est du Nouveau-Brunswick et de l'Île-du-Prince-Édouard pour le prochain Congrès mondial acadien, en 2019.

Marc Chouinard était également connu dans les cercles politiques, lui qui était un grand militant et organisateur du Parti libéral au Nouveau-Brunswick.

Il est originaire de Campbellton, au Nouveau-Brunswick, mais demeurait à Memramcook depuis plusieurs années.Marc Chouinard a reçu l'Ordre du Canada en 2011 pour son engagement dans le monde culturel.

Un fonds Marc Chouinard

En souvenir de Marc Chouinard, des artistes et acteurs du milieu culturel travaillent actuellement à la création du Fonds Marc Chouinard. Ce fonds sera «  à l'image de l'homme lui-même, qui cherchera à venir en aide aux artistes et à ceux qui travaillent dans le milieu culturel », selon le message diffusé sur Facebook.  Les promoteurs promettent des détails au cours des pochains jours sur le fonds lui-même et la façon d'y contribuer..

Acadie

Arts